914/journal du 2 février 1917

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Carnets de guerre de Lucienne Courouble (Nord)

Vendredi 2 février 1917.-Gelée. Canon. Des enfants de Liessies (3) disent avoir vu la Vierge qui aurait dit la guerre finir d’ici 3 mois.

Samedi 3 février 1917.-Gelée toujours, le thermomètre marque 21 en dessous de zéro ce matin. Tout gèle dans les maisons, les gens aussi, le chauffage est si rare et si mauvais. Canon nuit et jour malgré cela ! Des pancartes vont être mises à chaque puits ou source déclaré potable.

Dimanche 4 février 1917.-La nuit a été terrible comme gelée. Le canon n’a pas cessé. Les troupes ne sont pas encore arrivées au Nouvion mais on les attend. Thermomètre arrive à moins 24° et demi ! On gèle dans les lits.

Lundi 5 février 1917.-Continuation du froid et du mauvais pain. Quelles calamités ! 26 000 hommes seraient annoncés pour la Commandanture et la colonne partirait. Canon.

http://www.chtimiste.com/carnets/Courouble/Lucienne%20Courouble%201917%201918.htm

Création d’un conseil de Flandres

Le 2 février 1917, un Conseil des Flandres est créé à Bruxelles. Il est né de la séparation administrative voulue par l’occupant. Parmi les membres de ce conseil, figuraient de hautes personnalités telles que Pieter Tack et August Borms. Il était composé de radicaux souhaitant une victoire allemande et prônant l’avènement d’un État flamand. Cet État serait alors placé sous autorité militaire allemande et sous la protection d’un gouverneur ou d’un souverain germanique. A plusieurs reprises, il envoya une délégation au gouvernement de Berlin afin d’élaborer une constitution et de demander aux Allemands de scinder l’administration publique en deux.
Dorénavant, plus aucun Flamand ne fut échangé, ni envoyé en Suisse. Tous seraient renvoyés en Flandre ou maintenus en Allemagne. L’organisation Volksopbeuring (Relèvement du peuple) fut créé. Celle-ci eut un double objectif. D’une part, procurer à ses membres des vivres et des objets indispensables et, d’autre part, travailler au relèvement de la race flamande, tout en soutenant la politique du Conseil de Flandre. 

source: http://commemorer14-18.weebly.com/2-feacutevrier-creacuteation-du-raad-van-vlaanderen-agrave-bruxelles.html

LE DESSIN DU JOUR

carte-meuse

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s