928/16 février 1917: Georges Gras à Saint-Jean-Sur-Tourbe (Marne)

Georges Gras le 16 février à Saint-Jean-Sur-Tourbe

img127-16-fc3a9vrier-1917-c3a0-saint-jean-sur-tourbe

https://reims1418.wordpress.com/2014/06/10/910-georges-gras-au-chemin-des-dames-pour-loffensive-nivelle/img127-16-fevrier-1917-a-saint-jean-sur-tourbe/

Journal du vendredi 16 février 1917 à travers Le Miroir

Entre Oise et Aisne, nous avons exécuté un coup de main sur les tranchées ennemies de la région de Puisaleine. Nos détachements, poussant jusqu’à la deuxième ligne allemande, ont bouleversé les ouvrages et les abris et infligé des pertes sensibles à l’ennemi.
En Champagne, deux coups de main exécutés sur les tranchées allemandes, l’un au sud de Sainte-Marie-à-Py, l’autre à 1’ouest de la Butte-du-Mesnil, nous ont permis de ramener 26 prisonniers, dont un officier. L’artillerie ennemie, contrebattue énergiquement par la nôtre, a violemment bombardé, au cours de l’après-midi, nos positions du secteur de Maisons-de-Champagne.
Grande activité de patrouilles dans les régions de Vailly (est de Soissons), du bois des Caurières et du sud-ouest de Chauvoncourt. Nous avons fait des prisonniers.
Canonnade sur la rive droite de la Meuse, vers Hardaumont et Vaux. Une tentative allemande sur un de nos postes avancés de Bezonvaux a échoué sous nos feux.
En Lorraine, notre artillerie a exécuté des tirs de destruction sur les organisations ennemies de Louvigny, Coincourt et Bezange. Nos canons spéciaux ont abattu un avion vers Beaumont (Meuse).
Combat de patrouilles au front belge, sur l’Yser.
Canonnade sur le front du Trentin. Coups de main italien réussis à la Forcella de Coldone et à Va1maggiore. L’artillerie autrichienne tonne sur la ligne de Giulie : les Italiens ont repoussé une attaque.
Violents combats sur le front russe au sud-est de Glotchow.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/fevrier1917.html

La poudrerie de Saint-Fons produit du gaz ypérite

L’industrie chimique lyonnaise s’engage massivement dans les productions militaires mais ce sont les entreprises extérieures qui font les plus gros investissements. La SCUR développe fortement sa production de phénol pour le Service des poudres à Saint-Fons. La société assure aussi à partir de 1917 la plus grande partie de la fabrication française du gaz de combat ypérite.

source: http://atelier-histoire.ens-lyon.fr/AtelierHistoire/episodes/view/202

Les jeunes filles à l’assaut de l’Ecole Centrale (1917)

phoa06a5d8c-fada-11e3-addf-3d14d3a4dbcc-805x453

A lire dans le figaro du 17 février 1917

L’arrivée des femmes dans les métiers dits masculins pendant la Grande Guerre met en évidence la nécessité d’ouvrir aux jeunes filles les écoles d’ingénieurs.

En 1914, les femmes les plus téméraires et travailleuses pouvaient s’affirmer dans des carrières scientifiques, comme Marie Curie, prix Nobel en 1903. Elles avaient la possiblité d’intégrer l’École des chartes ou l’École normale supérieure où la mixité était établie depuis peu. 

Mais un bastion restait imprenable: celui des écoles d’ingénieurs. La guerre donne un coup de pouce aux jeunes pionnières qui veulent investir les disciplines réservées aux hommes en révélant la nécessaire participation des femmes à la production nationale. 

Les premières diplômées et futures «ingénieuses» sortent de l’École des mines de Saint-Etienne en 1919 et de l’École Centrale en 1921 mais les jeunes filles ne seront préparées au baccalauréat dans l’enseignement public qu’en 1924. 

Ce plaidoyer d’un professeur du lycée Buffon paru dans le Figaro en faveur des jeunes filles désireuses de s’inscrire à l’École centrale laisse tout de même entrevoir les limites de ces nouvelles libertés. Et oui, les femmes ont le vertige, c’est bien dommage!

http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/08/12/26002-20140812ARTFIG00055-les-jeunes-filles-a-l-assaut-de-l-ecole-centrale-1917.php

LE DESSIN DU JOUR

928

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s