933/21 février 1917: hécatombe de soldats maliens du 26è BTS t à Plagia (Grèce)

(Marine) le vapeur Marne mis en circulation

Ce vapeur français fut construit en 1917 à « South Dock » par le chantier « Sunderland SB Co » pour le compte de la « Compagnie de Navigation d’Orbigny. Il fut lancé le 21 février 1917 et mesurait 114.3m pour 15.9m de large et 7.20m de tirant d’eau, jaugeant 4019t. Il était propulsé par une machine à triple expansion de 371 nhp

source: http://www.wreck.fr/marne.htm

Journal de guerre du mercredi 21 février 1917 à travers Le Miroir

Actions d’artillerie assez vives entre l’Oise et l’Aisne et dans le secteur d’Avocourt.
Sous la protection d’un violent bombardement qui détruisit entièrement une tranchée, de forts détachements ennemis, soutenus par des lance-flammes, se sont précipités à l’assaut d’un petit poste anglais au sud du Transloy.
Nos alliés ont pénétré dans les lignes allemandes à l’est d’Armentières et à l’est d’Ypres, occasionnant de graves dégâts.
Echec allemand sur le front russe près de Porgaitze.
Echec autrichien sur le plateau d’Asiago. Les Italiens bombardent la gare de Tarvis.
L’ Amérique somme l’Autriche de préciser ses vues sur la conduite de la guerre sous-marine.
Nouvelles démarches des alliés à Athènes : l’exécution du dernier ultimatum étant incomplète.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/fevrier1917.html

Hécatombe  de soldats maliens du 26è BTS t à Plagia (Grèce)

 ob_f78ff3_26bts19170221Une patrouille de la 2è compagnie commandée par l’adjudant Fantaisie Artenon n° Mle 24 ic 829 et composé de :

  • 8 ic 18128 Pieri Jules François, mitrailleur
  • 12191 Elassan Samba caporal
  • 28825 Birahima Guindo 2è cl.
  • 13646 Granvilla Coulibaly 2è cl.
  • 28313 Amady Timbo  2è cl.
  • 28319 Tenidou Taraolé 2è cl.
  • 28322 Ali Coulibaly  2è cl.
  • 28302 Arsiki Tamboura  2è cl.
  • 22834 Sidamet Ba  2è cl.
  • 4048 Ko Coulibaly  2è cl.
  • 20283 Mamourou Sangaré  2è cl.

Etait envoyée de Zerma par le sous-lieutenant Gallois en reconnaissance pour réquisitionner du foin à Slatina. En arrivant à ce village elle tombait dans une bande de 150 comitadjis et après une défense héroïque, elle succombait jusqu’au dernier homme. Les cadavres du soldat Pieri et d’un des tirailleurs étaient en outre odieusement mutilés.

source:  http://paddygenealo.over-blog.com/2015/11/le-massacre-du-21-fevrier-1917.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s