939/27 février 1917

Journal du mardi 27 février 1917 à travers Le Miroir

Notre artillerie a exécuté des tirs de destruction efficaces sur les organisations allemandes en Belgique, dans la région des Dunes et à l’est du bois de Malancourt.
Nous avons réussi un coup de main sur un saillant ennemi, au nord de Tahure et ramené des prisonniers.
Sur le front belge, lutte d’artillerie d’intensité moyenne spécialement vers Nordschoote et Steenstraete, où les engins de tranchées ont été actifs.
Les Anglais ont progressé dans la vallée de l’Ancre. Leur avance s’étend sur un front de 17 kilomètres 600, de l’est de Gueudecourt au sud de Gommecourt et a atteint une profondeur de 3 kilomètres 200. Outre Serre, ils ont occupé le point d’appui de la butte de Warlencourt, le village de ce nom, Eaucourt, Pys et Miraumont, et atteint les abords de le Barque, Irles et Puisieux-au-Mont.
Ils ont rejeté une attaque sur l’un de leurs postes au sud de la Somme.
Un coup de main au nord d’Arras leur a valu 24 prisonniers. Leurs détachements ont pénétré dans les tranchées ennemies à l’ouest de Monchy-au-Bois et à l’ouest de Lens, ramenant des prisonniers.
Les troupes anglo-indiennes de Mésopotamie ont occupé le point stratégique de Kut-el-Amara, au sud de Bagdad. 1730 Turcs ont été capturés et, en outre, 4 colonels allemands.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/fevrier1917.html

(Pour info)27 février 1917 : le tsar perd le trône de Russie

source: http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-y-etait/27-fevrier-1917-le-tsar-perd-le-trone-de-russie_1751701.html

lire aussi https://pierrickauger.wordpress.com/2014/02/27/27-fevrier-1917-les-soldats-fraternisent-avec-les-revolutionnaires-russes-a-petrograd/

La guerre dans les Vosges

abri Le 27 février 1917, les Allemands (9ème bataillon de Jäger de XIXED, 70RIR de la 84LB) attaquent 576, 571 puis 542 au nord de la Chapelotte et en chassent les faibles troupes françaises. 
 Seuls le piton des Colins et la Chapelotte restent entre les mains des troupes françaises. 
 Dans de très difficiles conditions climatiques, les troupes françaises dont les Niçois du 363ème RI, les Corses du 373ème RI et les chasseurs du 70ème BCA (pour les régiments de réserve, on ajoute 200 au n° du régiment, pour les bataillons de chasseurs, 4vont attaquer sans relâche (ne pas perdre un mètre du sol français…) jusqu’au 3 mars les positions que les Allemands ont très rapidement fortifiées et garnies de mitrailleuses. 
 La faiblesse des effectifs, les pertes et la solidité des installations allemandes conduisent alors à une stabilisation du front et à l’installation dans la guerre de tranchées. Les troupes allemandes s’installent: tranchées et abris bétonnés, voie de chemin de fer jusqu’au plus près des premières lignes, hôpital de première ligne.

source: http://badonpierre.free.fr/guerre/chapelotte.html

(Arme) Browning met au point un fusil mitrailleur

Parmi les nombreuses armes mises au point par John Moses Browning, figure un fusil-mitrailleur qui est présenté le 27 février 1917 et immédiatement adopté. Sa fabrication est confiée à Winchester Repeating Arms et Marlin Rockwell Corporation.

source: http://www.dday-overlord.com/forum/viewtopic.php?t=6177

LE DESSIN DU JOUR

27-02-1917

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s