957/17 mars 1917: l’hôtel de ville de Roye (Somme) dynamité par les Allemands

Journal de guerre du samedi 17 mars à travers Le Miroir

De part et d’autre de l’Avre, nos détachements ont continué à progresser au cours de la journée sur divers points du front ennemi, depuis Andechy jusqu’au sud de Lassigny. Nous avons fait des prisonniers.
Entre Soissons et Reims, action d’artillerie assez violente dans la région de Berry-au-Bac.
En Champagne, nous avons exécuté un coup de main sur une tranchée allemande à l’est de la butte de Souain.
Nos tirs de destruction ont bouleversé les organisations allemandes du bois le Prêtre.
Sur le front belge, bombardement réciproque à l’est de Ramscappelle et à Steenstraete.
Les Anglais poursuivent leur avance au nord de la Somme. Le bois de Saint-Pierre-Vaast presque en entier, avec 1000 mètres de tranchées au sud et 2000 mètres au nord de ce bois sont entre leurs mains. Ils ont rejeté une attaque au nord-est de Gommécourt.
Des coups de main ont été exécutés par eux au sud d’Arras, à l’est de Souchez et à l’est de Vermelles.
La révolution a triomphé à Petrograd. Un gouvernement parlementaire s’est constitué; la Douma a réclamé l’abdication de Nicolas II. Les anciens ministres ont été emprisonnés.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mars17.html

Un zeppelin détruit près de Compiègne

20584_671928849583780_4215122346178614153_n

L39 (lz86) mis en service le 11 Décembre 1916. Effectue deux missions de reconnaissance au-dessus de la mer du Nord. Une attaque contre l’Angleterre où il largue 300 kilos de bombes. Détruit lors du trajet retour par la D.C.A française près de Compiègne, le 17 mars 1917.

https://www.facebook.com/dada120153/posts/671930149583650

Tentative de greffe osseuse sur deux soldats à l’hôpital militaire du Grand Palais

greffe

source: http://club.caradisiac.com/zygomard/ww1-71190/photo/hopital-militaire-tentative-5195747.html

L’hôtel de ville de Roye (Somme) dynamité par les Allemands

616_001

De l’Hôtel de ville édifié entre 1775 et 1777 par l’architecte Pierre Dercheu, il ne restait plus rien au matin du 17 mars 1917 après qu’il eût été dynamité dans la nuit par les Allemands battant en retraite.

Le donjon de Coucy (Aisne) dynamité

22_fi_coucy-le-chateau_49

La destruction de Coucy est également programmée le 17 mars 1917. Après l’évacuation des habitants, la ville est pillée et le donjon explose sous 28 tonnes de dynamite.

Source: http://www.aisne14-18.com/zones-occupees/coucy-et-son-canon

(Aviation) Fonck détruit plusieurs avions

deco-73421

Le Général MAISTRE, commandant la 6ème Armée, cite à l’ordre de l’Armée FONCK Paul, René – Adjudant-chef – Pilote à l’Escadrille C. 47 : « Pilote remarquable par son adresse et sa bravoure. Le 17 mars 1917, au cours d’une mission photogra-phique, a livré combat à un groupe de plusieurs avions de chasse et en a abattu un dans ses lignes ».
Ces citations comportent l’attribution de la croix de guerre 1914-18 avec palme.
http://rene.fonck.free.fr/spip/spip.php?article61

L’église de Quesnoy  (Nord) sur deule incendiée

quesnoy-sur-deule

La belle et grande église de Quesnoy sur Deule  fut bombardée puis incendiée, le samedi 17 mars 1917. La flèche embrasée communique le feu à ce qui reste de la toiture de l’édifice, qui avait déjà reçu 57 obus. En fait, cette église n’a servit que 56 ans… La commune de Quesnoy sur Deûle fut détruite à plus de 90% lors de cette première guerre mondiale.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s