959/19 mars 1917: destruction du château de Coucy-le-Château (Aisne)

Destruction massive à Ham (Somme)

vue-aerienne-mars-1917

C’est dans la nuit du 18 au 19 mars que les troupes allemandes, après avoir fait évacuer la population, ont procédé à la destruction des ponts, des carrefours, des constructions remarquables de la ville : Beffroi, ponts et bien entendu des 5 tours (sur 6) du château de notre cité.

Destruction inutile sur le plan stratégique mais d’un impact psychologique certain pour les habitants de notre pays hamois.

source: http://chateau-de-ham.over-blog.com/article-19-mars-1917-triste-anniversaire-69687843.html

Destruction du château de Coucy-le-Château

Dans le Figaro du 21 mars 1917.

Soldats francais du 407e regiment d'Infanterie a la corvee de soupe a la roulante a Coucy le Chateau (Picardie) le 1er avril 1918 --- French soldiers of the 407th Regiment of Infantry making soup in Coucy le Chateau (Picardie) april 1st, 1918
Soldats francais du 407e regiment d’Infanterie a la corvee de soupe a la roulante a Coucy le Chateau (Picardie) le 1er avril 1918 — French soldiers of the 407th Regiment of Infantry making soup in Coucy le Chateau (Picardie) april 1st, 1918

Bon nombre de châteaux et bâtiments emblématiques du patrimoine français ont pu être préservés des exaction de la Première guerre mondiale, mais ce ne fut pas le cas du château fort de Coucy, dans l’Aisne. Comme le relate Le Figaro, dans son édition du 21 mars 1917: «Partout sur notre passage, nous avons pu constater les preuves d’un vandalisme systématique ; les destructions accomplies par l’ennemi n’ont, la plupart du temps, aucune utilité militaire.»

Alors que les troupes allemandes sont en train de se replier derrière la ligne Hindenburg, ce système de fortifications qu’elles ont commencé à construire durant l’hiver 1916/1917, elles pratiquent la politique de la terre brûlée. «Cet après-midi même, nos aviateurs ont signalé que les ruines historiques du château de Coucy avaient été détruites par une explosion, précise l’article. En évacuant Noyon, l’ennemi a emmené de force cinquante jeunes filles de quinze à vingt-cinq ans.»

http://immobilier.lefigaro.fr/article/il-y-a-99-ans-le-chateau-feodal-de-coucy-etait-ravage-par-les-allemands_21253150-c0ea-11e5-a9a7-f498ecbb74e8/

voir aussi INSOLITE

capture-decran-2017-02-17-a-17-30-54

9 mars 1917 – Explosion du donjon de Coucy le Château. 28 tonnes de cheddite* furent placées dans le donjon et plus de 10 tonnes dans les tours du château. (Photomontage)

source: https://www.flickr.com/photos/87344283@N03/8653754425

Le Danton, cuirassé français torpillé en Sardaigne

Le Danton repose à plus de 1.000 mètres de profondeur, ses canons de tourelle intacts. Le cuirassé renferme encore les dépouilles de 296 des quelque 1.000 marins qui se trouvaient à son bord au moment de son torpillage, le 19 mars 1917, pendant la Première Guerre mondiale, par le sous-marin allemand U-64, selon la même source.

source: https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-danton-cuirasse-francais-torpille-en-1917-decouvert-en-mediterranee?id=5055003

Ce qui décida les Etats-Unis à entrer en guerre

Le 19 mars 1917, trois navires américains sont coulés par des sous-marins allemands dans l’océan Atlantique. Cet évènement décide le président américain Woodrow Wilson à sortir de la neutralité pour entrer dans le conflit contre l’Allemagne. Pour convaincre l’opinion publique et les médias, il révèle un contrat établi entre l’Allemagne et le Mexique qui viserait à donner aux mexicains les Etats du Texas et de l’Arizona en cas de victoire. L’entrée en guerre des Etats-Unis est votée par le Congrès le 6 avril.Journal de guerre du lundi 19 mars 1917 à travers Le Miroir

source http://www.lesite.tv/edutheque/cycle-4/histoire-geographie/video/1917-l-entree-des-usa

Un Breton tué alors qu’il tentait de déserter

François Louis Ulliac, né le 1er mars 1887 à Lanvénégen. Recruté à Lorient et affecté au  Tué par une sentinelle le 19 mars 1917 au moment où il tentait de déserter. Il avait 30 ans.

source: http://archives.lorient.fr/comptoir-des-historiques/1914-1918/des-hommes/les-fusilles-pour-lexemple/

Destruction du château de Sinceny (Aisne)

sincenychateaucour2

Le château construit vers 1550 fut détruit en 1917, il était situé face à la place du jeu de battoir, place remontant à la plus haute antiquité pour les jeux à Sinceny.

La progression des troupes françaises a continué sur un front de 60 kilomètres, de l’Avre à l’Aisne. Au nord de l’Avre, la cavalerie est entrée dans Nesle. Nos patrouilles, lancées vers la Somme, ont livré des engagements aux arrière-gardes ennemies, qui ont faiblement résisté. Au nord-est de Lassigny, nous avons avancé de 20 kilomètres vers Ham. Plus au sud, notre cavalerie et nos détachements légers ont occupé Noyon.
Entre l’Oise et Soissons, la première ligne allemande, avec Carlepont, Morsain, Nouvron, Vingré est en notre pouvoir. Au nord de Soissons, nous sommes à Crouy.
Nous avons rejeté une attaque à la Pompelle, près de Reims. Canonnade en Champagne, à la butte du Mesnil et à Massiges; violent bombardement de nos positions sur la rive gauche de la Meuse, du bois d’Avocourt au Mort-Homme.
Echec d’une tentative allemande sur la rive droite de la Meuse, aux Chambrettes.
Deux avions ont été abattus par nos canons spéciaux.
M. Milioukof, au nom du gouvernement provisoire, a lancé une circulaire aux agents diplomatiques russes pour préciser les vues du nouveau régime.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s