960/20 mars 1917: la bataille de Wimy (Aisne)

La bataille de Wimy (Aisne)

mitrailleusescan-1

Dés le 20 mars 1917, un bombardement de préparation s’abbattit sur la ligne allemande. Il s’intensifia à tel point que la semaine précédant l’assaut fut appelée « la semaine de souffrance » par l’armée allemande.

source: http://www.memorialcanadiendevimy.fr/Bataille.html

dossier sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_la_crête_de_Vimy

Plus de prestations en nature des troupes en campagne

Au Ministère de la Guerre, instruction du 20 mars 1917 relative au remplacement pendant la durée de la guerre des prestations en nature des troupes en campagne par des allocations en deniers et à la participation des hommes aux économies réalisées sur l’alimentation

source: https://www.librairie-plumeetfabulettes.fr/livre/7473412-ministere-de-la-guerre-instruction-du-20-mars–berger-levrault-hachette-livre-bnf

Journal du mardi 20 mars 1917 à travers Le Miroir

Nos troupes ont dépassé Ham, sur la Somme, et Chauny, sur l’Oise. Nous tenons un grand nombre de localités entre ces deux villes. Notre cavalerie rayonne à plusieurs kilomètres au nord de Ham et a capturé un convoi qui se retirait dans la direction de Saint-Quentin. Notre avance atteint sur ce point 35 kilomètres en profondeur. Au sud de Chauny, nos détachements ont atteint la ligne générale d’Aillette.
Soissons est entièrement dégagé. Au nord-est de Crouy, nos éléments avancés ont progressé le long de la route de Maubeuge.
Une vingtaine de villages et de bourgs nouveaux ont été délivrés. L’ennemi a dévasté le pays, coupant et arrachant les arbres fruitiers. De nombreuses localités ont été complètement incendiées. Les habitants, sans abris et sans vivres, sont nourris par nos troupes. Tous les ponts sont détruits.
Violente lutte d’artillerie en Champagne vers la Butte-du-Mesnil et Auberive.
Combat sur la rive gauche de la Meuse vers le Mort-Homme.
Les Anglais ont occupé Chaulnes, Nesle et Péronne. Ils ont progressé de plusieurs kilomètres et au total ont gagné jusqu’à 16 kilomètres en profondeur sur un front de 72. Plus de 60 villages sont tombés entre leurs mains.
Les Chinois ont occupé les concessions allemandes de Tientsin et de Hang-Keou.
M. Ribot a constitué le nouveau cabinet.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s