Des testaments des Poilus parisiens étudiés et mis en ligne

Aux Archives nationales, dans le Minutier Central des notaires, des recherches menées par l’Ecole des chartes depuis 2013 ont permis la découverte de 134 testaments dans les archives de trois études parisiennes. Ils ont été publiés par Christine Nougaret et Florence Clavaud, sous l’égide du Centre Jean Mabillon, au sein de la collection d’édition en ligne de l’école des Chartes. Ils sont ainsi librement accessibles à tout chercheur ou curieux ou membres des familles concernées.

Ces « Testaments de Poilus » rédigés après la déclaration de guerre de 1914 et pendant toute la durée du conflit, depuis les tranchées ou en permission, témoignent, dans leur forme même et leur contenu, de l’urgence de la situation et du sentiment bien présent de la mort imminente. Les appelés de la Grande Guerre seront des milliers à consigner leurs dernières volontés. Parmi eux, beaucoup mourront au front ou des suites de leurs blessures et seront déclarés « Morts pour la France ».

Rares et méconnus, ces témoignages ont été enregistrés dans les minutes notariales, après la constatation du décès ou de la disparition des combattants. Ils fournissent aux chercheurs un échantillon significatif de testaments de Poilus parisiens, morts pour la France entre 1914 et 1922. Le délai de communication étant de 75 ans, ces documents ont été versés dans les services d’archives et sont désormais consultables librement par le public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s