976/5 avril 1917: les Etats unis entrent en guerre

Journal de guerre du jeudi 5 avril 1917 à travers Le Miroir

Nos troupes ont continué à refouler l’ennemi sur le front de la Somme à l’Oise et l’ont rejeté au delà d’une position dominante très importante, jalonnée par les villages de Grugies, Urvillers, Moy, qui ont été enlevés brillamment par nos troupes.
Au nord de la ferme de la Folie, les Allemands, bousculés par une attaque irrésistible de nos soldats, ont lâché précipitamment trois lignes de tranchées précédées de réseaux de fils de fer en abandonnant des blessés, et un important matériel; trois obusiers de 150 et plusieurs camions d’escadrille sont tombés en notre possession.
Au sud de l’Ailette, aucun changement dans la situation.
Violente lutte d’artillerie dans la région de Margival et de Laffaux.
En Woëvre, nos pièces à longue portée ont pris sous leurs feux des détachements signalés en gare de Vigneulles.
Dans les Vosges, un avion allemand a été abattu par le tir de nos canons spéciaux.
Les Anglais ont infligé un échec aux Allemands à 1’ouest de Saint-Quentin.
Les Russes ont été refoulés sur le Stokhod par les Austro-Allemands.
M. Jusserand, ambassadeur de France, a été longuement acclamé par la foule à New-York.
M. Goremvkine, ancien premier ministre russe, qui avait été emprisonné, est devenu fou.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/avril17.html

Les Etats unis entrent en guerre

inaedu04521

 

Les Etats-Unis entrent en guerre le 5 avril 1917 : acclamées lors de leur départ à New-York, les premières troupes américaines débarquent à Bordeaux. Après plusieurs mois d’entraînement, les soldats américains participent à leurs premières batailles.

source:http://resques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu04521/l-entree-en-guerre-des-americains-en-1917-et-leur-premiers-engagements-militaires-en-1918.html

Chute d’un avion rue Alésia à Paris

Guerre 1914-1918. Chute d'un avion rue d'Alésia. Paris, le 5 avril 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du vendredi 6 avril 1917.

Guerre 1914-1918. Chute d’un avion rue d’Alésia. Paris, le 5 avril 1917. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du vendredi 6 avril 1917.

Craonne, 5 Avril 1917de Flameng François

craonne_5_avril_191750382

source: http://fr.muzeo.com/reproduction-oeuvre/craonne-5-avril-1917/flameng-françois

Parution de la baïonnette

et que mangent les soldats?

092

b_1917_092_delaw

http://labaionnette.free.fr/1917/b092.htm

que mangent les soldats?

http://happy-apicius.dijon.fr/manger-et-boire-entre-1914-et-1918-cr14-la-cuisine-de-tranchee-par-marie-llosa/

Il raconte la mort de son arrière-cousin durant la guerre de 14-18 le 5 avril 1917

201406032274-full

Alors que l’on s’apprête à fêter le centenaire de la Drôle de Guerre, dans les familles on se souvient encore de ce qui se racontait sur les soldats de l’an 14,toujours avec une grande discrétion. En 2014 Bernard Prat se souvient de son arrière-cousin dont parlaient ses parents.

Bernard Prat,vous souhaitez en 2014 à l’heure du centenaire — de la grande guerre rendre hommage à votre arrière-cousin Louis-Jean Cayré ? 

Il s’appelait Louis- Jean Cayré. En famille on disait Émile. C’était un cousin germain de ma mère. Pendant la guerre de 1914 il était soldat de 2e classe, au 53e RI, matricule 5855.

Ce Poilu est tombé dites-vous au champ d’honneur non loin de Verdun ? 

En effet, il est mort au combat le 5 avril 1917, aux Eparges, un lieu célèbre par ses batailles, non loin de Verdun, lors de l’offensive 1916/1917. Il n’avait que 23 ans.

Une bataille où nombre de soldats ont trouvé la mort.

Vous vous êtes rendu à Eparges un lieu chargé d’histoire ? 

Je m’y suis rendu en 1981. Oui, je voulais voir ce lieu chargé d’histoire. Au cimetière du Trottoir aux Eparges, 1 700 tombes sont parfaitement alignées avec des croix blanches comme à Douaumont. J’ai vainement cherché la sépulture de mon cousin. Seul le silence a répondu au silence que seule la nature qui a repris possession des lieux, peut nous offrir.

source: http://www.ladepeche.fr/article/2014/06/03/1893126-carmaux-je-rends-hommage-a-louis-jean-le-poilu.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s