983/12 avril 1917: à Auberive (Marne) un monument aux canonniers du 226 ème RI

A Auberive(Marne)  un monument aux canonniers du  226 ème RI

12-04-1917

A Auberive, à l’entrée près du silo Agricole  a été édifié un monument à la mémoire des canonniers de la 3éme pièce de la 24ème Batterie du 226 ème Régiment d’Artillerie tué dans la nuit du 12 avril 1917 par un obus allemand.

Il s’agit de MESSEIN Paul, RAYNE Gaston, GUILLET Alexandre et TAMEAU François

source: http://champagne1418.pagesperso-orange.fr/circuit/circuitmoronvilliers/monumentmoron/monument.htm

Journal de guerre du jeudi 12 avril 1917 à travers Le Miroir

Lutte d’artillerie assez active dans la région de Saint-Quentin.
Au sud de l’Oise, l’ennemi, après un vif bombardement, a refoulé un de nos détachements au nord-est de Verneuil-sous-coucy. Nous l’avons rejeté immédiatement de nos positions par une contre-attaqne.
Activité marquée des deux artilleries dans la région de Berry-au-Bac et de la Pompelle, ainsi que divers points du front de champagne.
Au bois le Prêtre, nous avons exécuté des tirs de destruction efficaces sur les organisations ennemies.
La neige, qui tombe en abondance, a gêné les opérations sur le front britannique. Deux contre-attaques allemandes sur les nouvelles positions de Monchy-Le-Preux ont été rejetées.
Plus au sud, quelques éléments anglais ont pénétré dans les positions allemandes vers Bulcourt et ont fait des prisonniers. Contre-attaqués par des forces importantes, ils ont du se replier. L’assaillant a subi de grosses pertes.
Canonnade dans la vallée de l’Adige, sur le front italien.
La République Argentine a approuvé l’attitude des Etats-Unis et déclaré qu’au premier bateau torpillé, elle romprait avec l’Allemagne.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/avril17.html

La bataille d’Arras (Vidéo)

Du 9 au 12 avril 1917, près de 3800 soldats canadiens ont perdu la vie sur la crête de Vimy, en France

https://l-express.ca/vimy-un-symbole-de-solidarite/

Armentières, la première ville où l’on a lourdement gazé des civils en 1917

armentiereHans Landler est à la fois ancien militaire et passionné d’histoire, infirmier au SMUR et président des Amis de la cité de la toile. Un épisode le marque particulièrement, celui du bombardement par soixante-seize mille obus de la ville en juillet 1917, qui a fait d’Armentières une ville martyre.

Difficile de savoir combien de victimes civiles a fait le bombardement de l’été 1917 : on parle de soixante-trois décès par obus et de soixante par exposition à des gaz. «  Mais mille sept cents personnes touchées ont été évacuées, on ne sait pas combien sont mortes  », explique Hans Landler. On sait que parmi les personnes atteintes, il y avait Marie Lecocq, Mademoiselle from Armentières, qui victime de ce gaz, recevra une carte de mutilé de guerre.

Hans Landler évoque des scènes terribles : un hôpital à ciel ouvert, avec huit à neuf cents personnes avec des problèmes de vue qui se tiennent les unes aux autres. Il montre des documents d’époque qui attestent de l’ampleur de cette catastrophe civile. «  Les Allemands ont fait à Armentières l’expérience d’un bombardement massif, avec des dosages différents, une sorte de centre d’essai, avec des conséquences redoutables  », raconte-t-il.

source: http://www.lavoixdunord.fr/region/armentieres-la-premiere-ville-ou-l-on-a-lourdement-ia11b49726n3664186

Allemagne devient Fleury-sur-Orne

Décret du 12 avril 1917 :
Les habitants de ALLEMAGNE ont demandé le changement du nom de leur commune. Fleury  est le nom d’une commune de la Meuse près de Verdun qui a été rasée au cours de la bataille de Verdun. Nom auquel on a ajouté Sur-Orne.

Un monument a été érigé à la mémoire de Fleury- sous- Douamont, détruit lors de la bataille de Verdun en 1916.

Voir le dossier: http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/allemagne-saviez-fleury-sujet_8253_1.htm

Sévère bombardement sur Vitry-en-Artois (Pas de Calais)

vitry-en-artoisLe 12 Avril 1917, le village subit le plus grave des bombardements, seules cinq maisons restent debout, le reste des habitations et des monuments est en ruine. Notre commune est citée à l’ordre de l’armée, avec attribution de la Croix de Guerre, le 23 Novembre 1920.

source: http://www.vitryenartois.fr/histoire-patrimoine.asp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s