1023/22 mai 1917: en marge du Chemins des dames

En marge du Chemins des dames

Il faisait chaud dans ce bois que les hauteurs du Chemin des Dames protégeaient des vents du nord. Le soleil, impla- cable, dardait ses rayons de feu. Et la faible brise, qui, par instants, soufflait dans la vallée de l’Aisne, jie parvenait pas à rafraîchir le temps orageux. A peine cette brise, d’ailleurs, ridait-elle légèrement les eaux de la rivière et du canal latéral dont les larges méandres allaient se perdre à travers les collines boisées et verdoyantes du Soissonnais. On était au 20 mai 1917.

La suite sur

http://www.horizon14-18.eu/wa_files/la_20prise_20des_20bastions_20de_20chevreux.pdf

Le 152 ème RI au chemin des dames

Le 152e, dont le lieutenant-colonel Barrard a pris le commandement, va encore jouer un rôle plein d’honneur dans la longue bataille duChemin des Dames, où, pendant plusieurs mois, les armées en présence semblent avoir concentré tous leurs efforts le 22 mai 1917, au Plateau des Casemates, qu’il enlève en quelques minutes, le 25 juin, à la Grotte du Dragon, où il fait 300 prisonniers le 24 juillet, sur le Plateau de Vauclerc.

source: http://immo4you.over-blog.com/article-le-152-regiment-d-infanterie-grande-guerre-de-14-18-97341271.html

Carnet de route d’Alain Semblanet

21 Mai 1917  Nous sommes relevés ce soir par le 3ème Bataillon 10ème Compagnie. Aussi bien l’attendions nous cette relève avec une hâte fébrile ; les hommes sont surmenés par le manque de sommeil, les travaux de nuit, les continuelles alertes. La relève s’est effectuée dès la tombée de la nuit dans le plus grand silence et sans encombre. La 10 ème , réserve jusqu’ici, occupait en arrière les abris du Centre Jouffroy ; toutefois au lieu de prendre ses emplacements nous avons été arrêtés au premier tournant que le boyau de Bauve dans les cagnas humides et sales, car nous sommes alertés, les Boches, devant, présume t-on, attaque éminemment. Je suis de jour .
Le temps change et il pleut toute la nuit. J’ai dû conduire la corvée de soupe au ravin des cuisines tout près de Vassogne et nous ne sommes rentrés qu’au petit jour, crottés et trempés comme au plus mauvais jours….

Journées des 21 et 22 mai 1917

Insigne épinglette carton Ehrmann Journées des 21 et 22 mai 1917 Verdun Hôtel de ville détruit par les Allemands Février 1916 Le devoir social Reconstitution des foyers détruits par la guerre.

Journal du mardi 22 mai à travers Le Miroir

Sur le chemin des Dames, la lutte d’artillerie s’est poursuivie dans la région nord-ouest de Braye-en-Laonnois et sur le front Cerny-Hurtebise. Une attaque allemande vers la ferme Froidmont a été brisée avant d’avoir abordé nos lignes. L’ennemi n’a fait aucune autre tentative.
Canonnade entre la Miette et l’Aisne et au nord-ouest de Reims. Nous avons progressé et fait des prisonniers dans la région de Chevreux.
En Champagne, nous avons effectué une opération importante dans deux secteurs du massif de Moronvilliers. Nos troupes ont enlevé plusieurs lignes de tranchées ennemies sur les pentes nord du mont Cornillet, d’une part, du Casque et du Téton, de l’autre. Les contre-attaques allemandes ont été rejetées avec de grosses pertes. Nous avons fait 800 prisonniers.
Cent avions ont jeté 2.200 kilos d’explosifs sur les gares de la région Epoye-Bétheniville.
Les Anglais, après avoir pris la première ligne de la position Hindenburg, entre Bullecourt et Fontaine-les-Croisilles, ont enlevé la ligne de soutien. Ils ont rejeté des contre-offensives et fait 150 prisonniers. Ils ont réussi un raid près de Loos et repoussé une forte patrouille ennemie près de Messines.
Activité d’artillerie sur le front belge.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s