1083/21 juillet 1917: L’utilisation des gaz à Armentières (Nord)

L’utilisation des gaz à Armentières (Nord)

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1917, c’est une attaque au sulfure d’éthyle dichloré qui frappe la ville d’Armentières et tue 86 personnes, en blessant près de 700 autres. Si les militaires français évitent de déclencher des attaques chimiques dans les endroits encore occupés par la population, les Britanniques et les Allemands ne prennent pas ces précautions. Les populations pouvant être touchées par des nuages dérivants (Pont-à-Mousson, Armentières, Reims) sont donc soumises à une discipline draconienne, chaque habitant étant équipé d’un masque respiratoire et devant respecter les directives affichées dans les rues en cas d’attaque. Des exercices de sensibilisation obligatoires sont également organisés et des pièces aménagées dans les immeubles pour servir de refuge. Malgré tout, on dénombre 5 000 victimes civils, mais les chercheurs qui se sont penchés sur le sujet comme Olivier Lepick estiment que le bilan réel s’avère probablement beaucoup plus élevé.

source: https://buclermont.hypotheses.org/1846

Les forêts doivent être protégées de l’impôt

La création de l’impôt sur les jardins parisiens les a fait disparaitre. Ne laissez pas se reproduire le même effet sur les forêts françaises supplie Le Figaro du 22 juillet 1917.

«“L’excès en tout est un défaut”, dit une vieille chanson. Nos députés sont en train de nous en donner une preuve.

L’article 22 de la loi votée par eux le 21 juillet 1917 établissant l’impôt sur le revenu porte que “les parcs, jardins, avenues, pièces d’eau et tous les terrains réservés au pur agrément, ou spécialement aménagés en vue de la chasse sont assujettis à l’impôt sur les bénéfices de l’exploitation agricole, à raison d’un revenu déterminé suivant le mode indiqué dans le paragraphe de l’article 17. L’impôt est calculé sur la totalité de ce revenu sans déduction ni atténuation d’aucune sorte” […].

Qu’on se rappelle ce qui s’est passé il y a quelques années, quand la Ville de Paris a voulu frapper d’un impôt somptuaire les parcs et jardins. Ils ont presque tous disparu pour faire place aux traditionnelles “maisons de rapport” et aujourd’hui on se plaint que Paris manque d’espaces libres et par suite d’air respirable.

Et l’impôt n’a presque rien produit.

la suite sur :http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/07/21/26002-20140721ARTFIG00085-21-juillet-1917-les-forets-doivent-etre-protegees-de-l-impot.php

Carnet du samedi 21 juillet 1917 à travers Le Miroir

Canonnade active entre Somme et Aisne.
Au sud de Saint-Quentin, l’ennemi a tenté sur le mamelon de Moulin-sous-Touvent une nouvelle attaque qui a complètement échoué. Après un bombardement d’une extrême violence, qui a duré toute la matinée, les Allemands ont attaqué nos positions depuis le nord-est de Craonne jusqu’à l’est d’Hurtebise. L’ennemi a fait donner la 5eme division de la garde, qui s’est engagée en vagues épaisses. L’attaque a complètement échoué aux deux ailes. Au centre seulement, elle a pu atteindre quelques éléments de notre tranchée de première ligne où nos contre-attaques l’ont arrêtée avec de lourdes pertes.
Les Allemands ont prolongé leur bombardement au sud de Corbeny et vers Cerny : ils n’ont pu déboucher.
Les Anglais ont réoccupé une ligne d’avant-postes qu’ils avaient abandonnée plusieurs jours auparavant, à l’est de Monchy-le-Preux. Ils ont repoussé des partis ennemis à l’est de Cherisy, et réussi des coups de main au nord et à l’est d’Ypres. Ils ont capturé quelques Allemands près d’Oostaverne.
Les Russes ont fait prisonnier 8 officiers et 220 soldats près de Novitsa; ils ont pris en outre 35 mitrailleuses.
Les Italiens ont brisé une forte offensive autrichienne à l’est de Versio; violentes canonnades sur le front des Alpes juliennes. Un avion ennemi a été abattu près d’Asiago.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/juillet17.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s