1149/25 septembre 1917: avant l’attaque de La Malmaison (Aisne)

Journal du mardi 25 septembre 1917 à travers Le Miroir

Sur le front de l’Aisne, la lutte d’artillerie s’est poursuivie très vive dans la région Braye-Cerny-Hurtebise. Nous avons repoussé un coup de main sur nos petits postes au nord de Braye-en-Laonnois.
Sur la rive droite de la Meuse, après un violent bombardement, les Allemands ont attaqué nos tranchées au nord du bois le Chaume, sur une étendue de 2 kilomètres. Menée par quatre bataillons, appuyée par des troupes spéciales d’assaut, l’attaque a été désorganisée par nos feux et a été impuissante à aborder nos lignes sur la plus grande partie du front attaqué. Dans quelques éléments de tranchée, au centre, où l’ennemi avait réussi à prendre pied, un violent combat s’est engagé qui a fini à notre avantage. Nos soldats ont infligé de lourdes pertes à l’adversaire et sont restés maîtres de leurs positions. Au même moment, deux attaques secondaires, prononcées l’une au nord de Bezonvaux, l’autre au sud-est de Beaumont, subissaient également un sanglant échec, grâce à la vaillance de nos troupes, qui se sont portées avec fougue au devant de l’assaillant. Nous avons encore repoussé deux tentatives.
Sur le front de Macédoine, canonnade active sur le Vardar et dans la boucle de la Cerna.
Une attaque bulgare, qui avait pris pied à l’est de lac Prespa, a été chassée de la position par une contre-attaque.

Avant l’attaque de La Malmaison (Aisne)

24 septembre 1917.-Le 3e bataillon du 149e R.I. continue son mouvement. Il quitte Chaudun pour venir cantonner à Ancienville. Deux hommes sont blessés au 149eR.I..

25 septembre 1917.-Le soldat Joseph Auguste Leclerc est tué près de la ferme Volvreux.

26 septembre 1917.-Le plan est élaboré pour organiser le terrain conquis durant l’offensive projetée.

27 septembre 1917.-le 1er bataillon du 149e R.I. est relevé par le 3e bataillon du 170R.I.. Il va s’installer à Septmont.

La suite sur http://amphitrite33.canalblog.com/archives/2017/09/15/35664154.html

 

Rassemblement de troupes allemandes sur la place Verte en 1917 à Haluin (Nord)

Rassemblement de troupes allemandes sur la place Verte le 25 septembre 1917.

Sur la gauche, la Maison Demmestère. Sur la place le kiosque en bois,démoli,

 a été remplacé par un kiosque en acier reposant sur un socle en maçonnerie.

Dans le fond, nous apercevons les grandes maisons de la rue de Lile, la cheminée du tissage

Lemaitre-Demmestère et sur la droite, les maisons de la rue saint Vincent de Paul. La rangée actuelle

des maisons de la rue Marthe Nollet ont été construites vers 1923-24 avec l’aide de la loi Ribot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s