1151/27 septembre 1917: Raymond Poincaré à Reims

Raymond Poincaré à Reims

Raymond Poincaré revient encore à Reims fin septembre 1917, accompagné cette fois du roi d’Italie qui effectue alors un voyage officiel en France. Victor-Emmanuel III, arrivé à Belfort le 25 septembre, effectue ensuite, jusqu’au 30 septembre un périple qui le mène successivement  en Alsace, à Verdun, à Reims et sur le front de l’Aisne. Le passage à Reims a lieu dans l’après-midi du 27 septembre. Arrivés à la gare où les honneurs leur sont rendus, le Président de la république et le roi d’Italie, accompagnés des généraux Pétain et Gouraud, effectuent une visite à la cathédrale puis vont voir les décombres de l’hôtel de ville.

source: http://www.reims.fr/1311/23-visites-et-distinctions-a-reims-en-1917.htm

La 26e division d’infanterie de Boston à Saint-Nazaire

Le septembre 1917, la 26e division d’infanterie de Boston débarquait à Saint-Nazaire pour soutenir les forces françaises et britanniques dans leurs combats de la Première Guerre mondiale. Un tunnel de 12 kilomètres utilisé par les soldats américains a récemment été découvert dans une forêt du nord de la France. Cette longue carrière de pierre servait aux alliés pour se protéger des assauts allemands.

Marc Askat, le photographe parisien qui l’a trouvé, y a découvert 250 gravures d’insignes militaires et de portraits. « J’ai passé beaucoup de temps à explorer les carrières de calcaire utilisées par les soldats pendant la Première et la Seconde Guerres mondiales, et il reste très peu de vestiges des soldats américains et du Commonwealth », raconte le photographe. Il a passé huit heures sur les lieux : « Cet endroit était tellement riches en trouvailles… je n’ai même pas regardé ma montre pendant les huit heures que j’ai passées dans ce sous-sol. »

source: http://www.ulyces.co/news/un-photographe-un-tunnel-secret-rempli-de-vestiges-de-la-premiere-guerre-mondiale/

Fermeture de l’hôpital La Teste d’Arcachon

N° 206 – Croix Rouge, bâtiments de la nouvelle école de filles, rue de la Mairie

Ouvert le 4 septembre 1914. Fermé le 27 septembre 1917

80 lits.

Nature des services : Blessés pendant les 4 premiers mois, ensuite convalescents et malades.

Catégorie de militaires soignés : Français et Coloniaux.

Nombre des entrées : 832.

Nombre des décès : 51.

Médecins ou chirurgiens : MM. Semiac, Rouch.

Pharmaciens : M. L. Mouliets.

Dames infirmières : Mmes Syhan, Duha, Dignac, Meoule, Dubourg, Saubesty, Bourdain, Coquitte, Lalande, Lahary, Lesbordes, Lesca, Lamarque, Canlorbe, J. Meller, Mlles Syhan, Baleste, Semiac, de Comblat, Dubernet.

Officiers gestionnaires ou administrateurs : Sivadon, J. Meller.

source: http://leonc.fr/histoire/hopitaux/index.htm

Lacanau: un hydravion américain en démonstration

Sur lac du Moutchic, 27 septembre 1917, a lieu le premier vol jamais effectué par un pilote de l’aéronavale américaine sur une base US à l’étranger.

source: https://lacanauocean.com/fr/102-first-yale-unit-us-navy-world-war-1-moutchic-naval-air-station/

 

Journal du jeudi 27 septembre 1917 à travers Le Miroir

Activité marquée des deux artilleries en quelques points du front de l’Aisne et sur la rive droite de la Meuse. Nos batteries ont pris sous leur feu et dispersé des rassemblements ennemis au nord de Beaumont. Deux avions allemands ont été abattus et deux autres gravement endommagés.
Les gares de Roulers et de Lichtervelde, les cantonnements de Nantillois, les gares de Brieulles, de Metz-Woippy, etc, ont été copieusement arrosés de projectiles par nos escadrilles.
Nos alliés britanniques ont attaqué sur un large front dans le secteur de bataille à l’est et au nord-est d’Ypres. Les rapports signalent une avance très satisfaisante.
Un coup de main a été effectué à l’est de Gouzeaucourt par des troupes de Suffolk qui ont rencontré une vigoureuse résistance. Deux abris occupés ont été détruits et de nombreux ennemis ont été, en outre, tués à la baïonnette.
En Macédoine, la canonnade a réduit son intensité, sauf sur la Basse-Strouma, où elle a pris une certaine activité.
Les aviateurs britanniques et serbes ont bombardé les campements bulgares aux environs de Demir-Hissar et de Doiran.
Les zeppelins et les avions allemands ont accompli en Angleterre deux nouveaux raids, dont l’un aux abords de Londres. Il y a eu des victimes.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/septembre17.html

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s