1153/29 septembre 1917: à propos de la mort de Guynemer

Les femmes de percepteurs sont fichées

Le Figaro 29 septembre 1917 souhaite que les agents du ministère des finances cessent d’espionner les femmes des percepteurs.

«Parmi les utiles réformes que, certainement, M. Klotz s’empressera de prendre, il en est une qui est urgente.

Le ministre des finances continue, en effet à son insu peut-être à demander à ses agents de le renseigner sur la façon dont les femmes des percepteurs “tiennent leur maison”, sur la nature de “leurs réceptions” et sur “leurs fréquentations”.

Nous sommes convaincus que M. Klotz nous donnera la satisfaction de publier la circulaire qui supprimera ces fiches.» écrit Le Figaro du 29 septembre 1917.

source: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/09/29/26002-20140929ARTFIG00244-29-septembre-1917-les-femmes-de-percepteurs-sont-fichees.php

A propos de la mort de Guynemer

La Gazette des Ardennes relate : « Le 11 septembre 1917, à 10 heures du matin, un aviateur français s’abattit à environ 700 mètres au Nord-Ouest du cimetière situé au Sud de Poelkapelle. Le sous-officier allemand B… se rendit avec 2 hommes à l’endroit où s’était produite la chute. L’avion était un monoplace ; l’une de ses ailes était rompue. Le sous-officier B… détacha l’aviateur mort de son siège. Le cadavre avait reçu une balle dans la tête ; une jambe et une épaule était brisées mais sa figure était reconnaissable et ressemblait à la photographie qui se trouvait sur sa carte d’identité portant le nom Georges Guynemer. »
Un pilote allemand, capturé le soir du 29 septembre 1917 affirma que le corps et l’avion de Guynemer avaient été pulvérisés par des tirs de barrage de l’artillerie britannique avant que les Allemands n’aient pu retirer le corps pour l’enterrer.
Le lieutenant allemand Menckoff, aux 39 victoires, descendu dans nos lignes, donna le 25 juillet 1918 quelques précisions sur le dernier combat de Guynemer : « Votre As surprit Wissemann à cinquante mètres à peine par derrière. Celui-ci le vit, alors qu’il semblait être trop tard. Il se croyait perdu, lorsqu’il s’aperçut avec joie que les deux mitrailleuses de Guynemer étaient enrayées. Le Français chercha à manoeuvrer pour mettre sa vitesse à profit, mais il fut rejoint et abattu. Sans aucun doute, il était d’une classe bien supérieure. Wissemann dit l’avoir échappé belle ce jour-là…

source: http://www.a-a-a-g.fr/index.php?page=georges-guynemer

Journal du samedi 29 septembre 1917 à travers Le Miroir

Les Allemands ont tenté une série de coups de main sur le front de l’Aisne, dans la région du Panthéon, au sud de la Royère, dans la région au sud d’Ailles et sur nos tranchées, au nord-est de Courcy. Tous ont été repoussés par nos feux.
En Argonne, au Four-de-Paris, puis au nord-ouest de Tahure et à l’ouest de la ferme Navarin, l’ennemi a lancé sur nos positions trois attaques successives, mais nos tirs d’artillerie et d’infanterie l’ont empêché d’aborder nos lignes et lui ont fait subir de lourdes pertes.
Vives actions d’artillerie sur la rive droite de la Meuse, en particulier dans la région de la cote 344.
Malgré les conditions atmosphériques défavorables, nos escadrilles de bombardement ont, au cours de la nuit, copieusement arrosé de projectiles les terrains d’aviation de Marville et de Mars-la-Tour, les gares de Brieulles, Fléville et Romagne-sous-les-Côtes, les cantonnements de Peuvillers et de Sivay-sur-Meuse.
Les Anglais ont brisé une contre-attaque ennemie sur leurs positions de Zonnebeke. Ils ont enlevé, au sud de Tower-Hamlet et du bois du Polygone, des points d’appui isolés où des groupes ennemis tenaient encore à proximité de leurs nouvelles positions. Ils ont effectué avec succès un coup de main au sud-ouest de Cherisy.
Canonnade au sud de Lens.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/septembre17.html

Sortie de la vie parisienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s