1169/15 octobre 1917: Mata Hari est fusillée

Mata Hari est fusillée

Mata Hari, de son vrai nom Margaretha Geertruida « Grietje » Zelle, est une espionne, danseuse et courtisane néerlandaise née le 7 août 1876 Leeuwarden et morte le 15 octobre 1917 à Vincennes,  fusillée pour espionnage pendant la première guerre mondiale.

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Mata_Hari

Mata-Hari : Autopsie d’une machination

Longtemps après l’exécution de Mata-Hari au polygone de tir de Vincennes, le 15 octobre 1917, le procureur Mornet devait avouer : « Il n’y avait pas de quoi fouetter un chat. »Pourtant, Mornet s’était prêté sans états d’âme à ce qui fut une véritable machination judiciaire… Il est vrai que Mata-Hari faisait une coupable idéale : étrangère, cosmopolite, affichant une liberté de mœurs et des goûts de luxe propres à scandaliser les bien-pensants, cette danseuse à l’exotisme sulfureux avait effectivement entretenu des relations troubles avec les services secrets allemands. Mais, incapable de recueillir le moindre renseignement digne de ce nom et, à plus forte raison, de jouer un double jeu lorsqu’elle était passée au service de la France, elle fut immolée sur l’autel de la raison d’État, à un moment critique de la Première Guerre mondiale où jeter en pâture à la foule une espionne de haut vol permettait de faire oublier à l’opinion publique l’impasse sanglante dans laquelle s’étaient enfermés les belligérants. C’est cette machination que démonte ici Léon Schirmann, après des années de recherche et à la lumière des pièces des archives françaises et étrangères qu’il est le premier à avoir analysées de façon exhaustive. Chercheur rigoureux, Léon Schirmann fait définitivement litière des innombrables légendes qui ont depuis toujours déformé l’histoire de Matat-Hari. Son livre prouve de plus que la réalité est infiniment plus forte que la fiction : héroïne émouvante d’une véritable tragédie classique, livrée à l’implacable cruauté d’un « deus ex machina » qui aurait revêtu l’uniforme de l’armée française, Mata-Hari saura mourir avec un courage et une dignité qui forcèrent l’admiration de ceux-là même qui avaient joué sa vie.

source: https://criminocorpus.hypotheses.org/12496

lire aussi: http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-15-octobre-1917-mata-hari-est-fusillee-pour-espionnage-37380315.html

Lire et écouter aussi: https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/mata-hari-1876-1917-0

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-y-etait/24-juillet-1917-mata-hari-condamnee-a-mort_1757481.html

vidéo Arte: https://www.arte.tv/fr/videos/070784-000-A/mata-hari-la-sulfureuse/

Mata Hari, un procès à revoir ?

http://www1.rfi.fr/actufr/articles/022/article_10808.asp

Extraits des journaux du 11 au 17 octobre 1917 à travers Le Miroir

Guerre aérienne.-Au cours de combats aériens, dans les seules journées des 15 et 16 octobre, où l’état atmosphérique a permis de reprendre l’air, cinq appareils ennemis ont été abattus et vingt sont-tombés désemparés dans leurs lignes.

Dans le golfe de Riga.-Le 15, Arensbourg était pris, et toute la portion principale de l’île tombée au pouvoir de l’ennemi. La situation des troupes russes retirées dans l’île Mohn et vers la pointe de Zerel demeurait très critique. Les Allemands annonçaient la capture de 2.400 prisonniers et d’une trentaine de canons.
Le développement des opérations futures prête à plusieurs hypothèses, tout en demeurant, de manière générale, dominé parla tardiveté de la saison.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s