1210/25 novembre 1917: Joseph Fondecave: un insoumis

Lettre d’Edmond X à propos des mutineries

source: https://www.archives71.fr/arkotheque/client/ad_saone_et_loire/_depot_arko/articles/95/2c-lettreedmondx05-11-1917.pdf

Joseph Fondecave: un insoumis

Le 4 août 1914, à l’instar de nombreux anciens soldats du 17e RI, il fut mobilisé dans le 296e RI où il accéda au rang de sergent-téléphoniste le 29 mai 1916. Quand le régiment fut dissous le 25 novembre 1917, il fut versé dans le 202e RI. Mais, signe d’une certaine défiance, d’une mise sous contrôle ou simple brimade de la part des autorités militaires, sa campagne militaire ne compta que « simple », comme si elle avait été passée à l’intérieur ce qui ne semble pas être le cas puisque Louis Barthas, le caporal tonnelier du Minervois, partagé entre fascination et légère ironie critique, évoqua le personnage rencontré sur le front dans un bref passage de ses carnets. 
« […] Le 296e était devenu un amalgame où étaient représentées presque toutes nos races provinciales ; un bien petit nombre appartenait à la région de Béziers et bien rares étaient ceux qui n’avaient pas oublié le souvenir des tragiques accidents de 1907 […] Cependant, on se montrait avec curiosité le caporal qui avait pris pendant quelques jours la place du colonel du 17e régiment, ce qui ne l’avait pas empêché d’être sergent téléphoniste : il s’appelait Fondecave […] »
La légende court déjà. Joseph Fondecave fut démobilisé le 27 mars 1919 avec les honneurs militaires ; une citation à l’ordre du régiment, la croix de guerre avec palme de bronze et, en 1930, la carte de combattant.

son histoire sur http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article194450

Le 2 ème régiment des tirailleurs à l’honneur

https:/genealogie.azuelos.free.fr/Images/RTA-002.pdf

Journal du dimanche 25 novembre 1917

L’ennemi a tenté plusieurs coups de main sur nos lignes, notamment dans la région de Courcy et en Argonne. Il n’a réussi qu’à subir des pertes, sans obtenir aucun résultat.
En Champagne, nous avons fait des prisonniers au cours d’une incursion à l’est d’Auberive.
Dunkerque a été bombardée par avions. Pas de victimes. Dégâts matériels insignifiants.
Les Anglais ont fait des opérations réussies près de Cambrai. Ils ont emporté les crêtes de la région du bois de Bourlon et progressé aux abords de Fontaine-Notre-Dame. Entre Moeuvres et Quéant, les Ecossais ont pris un important éperon dominant la Hindenburg. Depuis le 20, ils ont capturé plus de 100 canons.
Echec des Austro-Allemands sur le front de Macédoine.
Les Italiens ont à nouveau brisé des offensives en Vénétie.
Les troupes anglo-égyptiennes se sont emparées du tombeau de Samuel, aux abords de Jérusalem. Elles se sont légèrement repliées sur un autre point, à la suite de vives contre-attaques de la part des Turcs.

source: https://www.google.fr/search?q=24+novembre+1917&safe=active&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi6grCNu5jXAhUI2RoKHcdJBq448AEQ_AUICigB&biw=1366&bih=588#imgrc=XMFprhxsfL1UvM:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s