1281/4 février 1918

Distribution de masques RM à Verdun

e 4 février 1918 sont distribués les premiers masques R.M. Ils permettent de se mouvoir et même de courir sans être suffoqué

http://www.fissiaux.org/verdun14-18/?page_id=2

Archives de la famille Gaudron (nord)

Lundi 4 février [1918] : Une promenade à Hellemmes nous permet de constater combien sont malheureux les habitants de cette commune tyrannisés par un commandant d’une vingtaine d’années. Les tracasseries sont nombreuses et les ordres légion. Aujourd’hui une affiche oblige à déclarer les machines à coudre, les lampes électriques, les chiens. En outre, il faut déclarer les plants de pommes de terre, les jardins. Ces jours derniers les Allemands ont fait le recensement des lits dans les habitations. La feuille de recensement doit être apposée à une fenêtre de manière à être lisible de l’extérieur. Les citoyens de Ronchin ne sont guère plus heureux car dans cette localité les habitants ont été contraints de porter leurs machines à coudre à l’autorité allemande à moins de consentir à travailler pour eux. Tous les hommes d’Hellemmes travaillent maintenant à la construction de tranchées et de voies ferrées. Non loin d’Hellemmes, ils construisent un champ d’aviation pou loger les aviateurs, ils firent évacuer forcément de leurs maisons plusieurs familles notables de l’endroit. En ce moment, ils préparent des cavités à la base de tous les fronts des chemins de fer pour y placer des explosifs pour les faire sauter au moment opportun. Un peu d’aviation seulement.

http://recherche.archives.somme.fr/ark:/58483/a011460448722HGFCDS

Parution de l’Eventail

source: https://www.google.fr/search?q=4+f%C3%A9vrier+1918&safe=active&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjn7-O1mcHYAhWBLCwKHbNbAnY4yAEQ_AUICigB&biw=1366&bih=588#imgrc=becp4AHfmR7dxM:

Journal du lundi 4 février 1918

Activité marquée des deux artilleries sur le front au nord de l’Aisne et dans la région du Four-de-Paris.
Un de nos détachements a exécuté dans le secteur nord-ouest de Courtecon (région de l’Ailette) un coup de main sur un petit poste allemand qu’il a ramené tout entier dans nos lignes, faisant ainsi 13 prisonniers et capturant du matériel.
Des coups de main tentés par l’ennemi sur un de nos petits postes au sud de Lombaertzyde, sur la rive droite de la Meuse, au nord de la cote 344, en Lorraine, au nord de Bures et en Alsace, dans la région du canal du Rhône au Rhin, ont échoué.
Une tentative allemande dans le secteur de Poelcapelle a échoué sous le feu des mitrailleuses anglaises.
Des rencontres de patrouilles ont tourné à l’avantage de nos alliés dans la région de Méricourt, au sud de Lens.
Activité de l’artillerie allemande vers la Vacquerie et au sud de Lens.
Sur le front italien, action d’artillerie et activité aérienne.
En Macédoine, activité réciproque d’artillerie dans la région de Doiran et a l’ouest du Vardar.
Les avions navals britanniques ont bombardé l’aérodrome de Varssenaere, en Belgique. Un projectile a allumé un incendie.
La conférence interalliée de Versailles a clôturé ses travaux.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/fevrier18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s