1275/29 janvier 1918: Candy Cannell retrouve les traces de son grand-père malgache, mort dans la Marne

Carnet de notes de Jacques Meiffret

29 janvier 1918. Royaumeix (Meurthe-et-Moselle). Et toujours du brouillard, avec ça il gèle assez dur. Très peu d’éclaircie de soleil. Par suite du départ en détachements divers, il n’y a plus que 5 camions ici qui roulent et dont j’ai à m’occuper. Le ravitaillement en essence et ingrédients reste aussi à ma charge.

30 janvier 1918. Royaumeix (Meurthe-et-Moselle). Du brouillard et plus que jamais, le soleil en effet ne se montre pas et il ne dégèle pas de la journée, ainsi que cela se produisait les jours précédents. Les lettres me parviennent mieux et sont de dates plus récentes, ce qui fait grand plaisir, il en est de même côté de ma famille.

31 janvier 1918. Royaumeix (Meurthe-et-Moselle). Même temps de brouillard et de froid. Véritable temps « à cafard ». Oui, ce temps gris est triste dans ce petit village où, dès la nuit venue, tout rentre dans l’ombre. Et, malgré tout, je suis à souhaiter de n’être jamais plus mal qu’ici.

1er février 1918. Royaumeix (Meurthe-et-Moselle). Je roule toute la matinée avec les camions. La campagne offre un coup d’oeil pittoresque avec ses arbres aux branches surchargées de givre. Ce dernier est en si grande quantité sur les fils téléphoniques, qu’un maints endroits le poids a fait casser ces fils. Le brouillard demeure tenace et il fait toujours très froid.

http://memoires-de-guerres.var.fr/arkotheque/client/ad_var/memoires_de_guerres/fiche_detail.php?ref=30946&titre=carnet-de-notes-n-1-appartenant-a-jacques-meiffret-du-29-janvier-1918-au-7-mai-1918

Condamnés pour « espionnage par pigeons

Le 29 Janvier 1918 le tribunal de Guerre Allemand condamne pour « Espionnage par pigeons voyageurs »

  • Edouard LEFEBVRE
  • Léon FAUX

Le 25 Février 1918 ils sont fusillés dans les remparts de Condé sur l’Escaut où un monument leur rend hommage.

https://www.google.fr/search?q=29+janvier+1918&safe=active&ei=QFlPWqylIIauU7KDioAC&start=50&sa=N&biw=1366&bih=637

http://jeanpaul1252.skyrock.com/3189375541-LE-FAUCON-PELLERIN-ASSASSIN-DE-NOS-PIGEONS.html

 

 Candy Cannell retrouve les traces de son grand-père malgache, mort dans la Marne


Fidèle à sa promesse, Candy Cannell, une fois en France cherche mais ne trouve aucune trace de l’incorporation et des circonstances de la disparition de son grand-père jusqu’à il y a deux ans. A force de ténacité, son frère retrouve dans les archives militaires du sud de la France le nom de son grand-père, mort pour la France. Rakotomanga, soldat de deuxième classe dans la quatrième compagnie du 19e bataillon de tirailleurs malgaches, est décédé à l’hôpital de Chanzy à Sainte-Menehould dans la Marne le 29 janvier 1918 à 17h30, suite à ses blessures. Il a été enterré dans le carré des musulmans.

 

Dans une lettre, un de ses copains qui l’a accompagné à l’hôpital évoque un homme de grand cœur. Les circonstances de la blessure de Rakotomanga restent inconnues mais en 1917, le 19e bataillon auquel il appartenait a quitté Fréjus en train pour Creil puis pour l’Aisne et la Marne. Les Malgaches, comme les Indochinois, ont été plutôt utilisés pour des travaux de génie ou dans les usines d’armement mais 3 000 tirailleurs malgaches ont été tués au combat.

Une fois dans l’Est, le 19e bataillon effectue des travaux de construction de voies ferrées, des réparations de routes et une réfection de canal. Parfois très proches du front, des tirailleurs de ce bataillon sont blessés et tués par des éclats d’obus.

Journal du mardi 29 janvier 1918

Nous avons réussi deux coups de main sur les tranchées allemandes en Champagne.
Nos détachements ont pénétré jusqu’à la troisième ligne ennemie et ramené des prisonniers, dont un officier et une mitrailleuse.
Canonnade réciproque assez vive en Alsace, dans la région de L’Hartmannswillerkopf.
Sur le front britannique, l’ennemi a effectué un coup de main sur un des postes avancés de nos alliés près de Langemark.
Une forte reconnaissance allemande a été repoussée au sud-est du Vergnier.
Activité de l’artillerie ennemie en différents points au sud-ouest de Cambrai, au nord de Lens et dans le secteur de Passchendaele.
Les aviateurs anglais de l’escadrille navale ont bombardé l’aérodrome d’Aertryke ainsi que le dépôt de munitions d’Engel. Les objectifs, obscurcis par les nuages ont empêché les aviateurs de se rendre compte exactement des résultats obtenus. Tous les aéroplanes sont rentrés indemnes.
Sur le front italien, rencontres de patrouilles dans le Vallarsa et dans la vallée de l’Astico. Actions efficaces de l’artillerie italienne, contre les positions ennemies dans le val Frenzela et le canal de Brenta.

Activité aérienne très vive sur tout le front. Un avion ennemi a été abattu par des aviateurs anglais. Un appareil ennemi est tombé sur les pentes méridionales du Montello. Les trois pilotes dont deux officiers, ont été capturés.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/ja18

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s