La folie de Churchill durant la guerre 14

La folie, un terme bien imprécis, qui peut à la fois qualifier la déraison d’un Donald Trump, et celle de Winston Churchill. Aujourd’hui, l’un passe pour un malade inquiétant, l’autre pour l’incarnation du sage.

On s’interroge beaucoup sur la folie de Donald Trump… Oui, pour des raisons sur lesquelles il n’est pas utile d’insister. Le Monde se demande si le globe n’est pas dominé aujourd’hui par un dingue, si la nation la plus puissante n’est pas gouvernée par un type qui devrait prendre ses gouttes, comme se le demande le documentaire de Victor Robert diffusé ce soir sur C8.

Donald Trump est-il fou ? Voilà une question que tout le monde se pose inquiet, mais dans le même temps, un culte se diffuse aujourd’hui, un culte pour Winston Churchill, au travers notamment d’un film, Les heures sombres, avec Gary Oldman.

Et pour Churchill aussi la question de la santé mentale se posait. Churchill se battant contre son chien noir, sa dépression, Churchill luttant contre ses addictions, autrement dit contre sa passion contre l’alcool. Allant d’obsession en obsession, Churchill prenait également des décisions aberrantes, notamment pendant la guerre de 14-18 l’offensive des Dardanelles, où il adopta contre l’avis de tous, et notamment contre l’avis de son état-major, une solution qui se révéla être une véritable catastrophe : 60000 morts, plus de 100000 blessés. Bref, un coup de folie qui hélas, eu des conséquences dévastatrices sur des milliers de vies humaines.

Toute la question aujourd’hui consiste à savoir si la folie qui conduisit Churchill à provoquer les Dardanelles en 1915, est la même que celle qui l’amena à sauver l’Angleterre et plus généralement le monde libre lors du conflit d’après, autrement dit pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tout cela pour dire que la folie est un terme bien imprécis, puisqu’il peut à la fois qualifier la déraison d’un Donald Trump, et celle de Winston Churchill, et cependant aujourd’hui, l’un passe pour un malade inquiétant, l’autre pour l’incarnation du sage.

Légende photo: L’acteur Gary Oldman incarne Winston Churchill dans le film « Les Heures sombres » de Joe Wright (2018) Crédits : Perfect world pictures / Working / Collection ChristopheL – AFP

https://www.franceculture.fr/emissions/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner-lundi-15-janvier-2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s