A Reims, jusqu’au 28 mars, hommage aux héroïnes de 1914-1918e

Du jeudi 8 mars au 28 mars la ville de Reims célèbre et commémore les héroïnes de la Première guerre mondiale.

Jeudi 8 mars 

A l’occasion de la journée international de la femme rendez-vous à -17 heures au monument aux morts des infirmières, Place Aristide Briand pour un temps mémoriel.

-A 17 h 30 remise de la médaille de la ville de Reims à l’hôtel de ville à des Rémoises qui se sont dévouées au bénéfice de la collectivité, en se distinguant par des actions menées au service de l’intérêt public; en accomplissant des actes forts ou à de jeunes rémoises s’étant particulièrement distinguées par une action forte et méritante;

A 18 h 30 inauguration de l’exposition: « Elles aussi, étaient en guerre »dans la mezzanine des halles du Boulingrin.

L’exposition qui dure du 8 au 28 mars met en valeur les femmes qui se sont illustrées localement durant les quatre années de guerre: Marie-Clémence Fourreaux, Blanche Cavarrot et Jeanne Krug – et celles françaises ou originaires d’autres pays qui ont oeuvré dans de multiples domaines et ont, à leur manière, mené le combat.

Femmes de la campagne qui ont effectué les travaux des champs; femmes des villes qui ont remplacé les hommes à l’usine, marraines de guerre, espionnes, institutrices et infirmières, elles ont  réussir à maintenir la vie et l’activité à l’arrière du front.

Sous forme de tableaux successifs, des séquences de la vie de ces femmes seront mises en scène et illustrées par les biographes des « héroïnes ».

Exposition réalisée par la ville de Reims, en coordination avec Philippe Pividori, professeur d’histoire à Sciences Po – campus de Reims- et avec la participation de collectionneurs, d’associations et de la ville de Vitry-le-François.

Exposition ouverte

-les vendredis 9 mars, 16 mars, 23 mars de 9 heures à midi et de 16 à 19 heures.

-les samedis 10 mars, 17 mars et 24 mars ainsi que les mercredis 14 mars, 21 mars, 28 mars de 9 heures à midi.

-les dimanches 11 mars, 25 mars de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures.

9 mars 

A 19 heures dans le Grand salon mars de l’hôtel de ville conférence de François Boulanger, agrégé d’histoire sur le thème: « l’héroïsme au quotidien de Marie-Clémence Fourreaux ».

C’est l’histoire d’une fille de vanniers ardennais qui devient institutrice en 1882 et qui dirige un hôpital annexe à Reims au début de la guerre. Elle revient ensuite dans sa classe sous les bombes allemandes, organise deux cantines civiles pour les Rémoises et milite après la guerre dans l’Union française pour le suffrage des femmes. Car cette histoire, c’est aussi l’histoire d’une femme qui n’avait pas le droit de voter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s