1315/10 mars 1918: création du syndicat des journalistes

Revue des troupes françaises en Italie

Le 10 mars 1918, sur un terrain au sud de Villaverla, le roi d’Italie Victor Emmanuel III, accompagné des généraux français Maistre et Dillemann, passait en revue trois brigades italiennes (Sassari, Liguria et Bisagnio), deux bataillons de Bersagliers, ainsi que plusieurs unités de la 47e D.I française : le 4e Groupe de chasseurs (11e BCP, 12e BCP, 51e BCP), le 5e Groupe de chasseurs (30e BCP, 70e BCP, 115e BCP), la compagnie 27/53 du 11e Régiment de Génie, une compagnie du 256e Régiment d’artillerie à pied et du 120e Régiment d’artillerie lourde.

source: https://forum.pages14-18.com/viewtopic.php?t=9880

Louis Ferdinand Céline à Rennes

Louis Destouches, 24 ans, débarque du train en gare de Rennes, le 10 mars 1918, au milieu des philanthropes américains de la fondation Rockefeller venus en France lutter contre la tuberculose et ses ravages, qui reçoivent un accueil solennel : les Rennais se massent des deux côtés du trajet jusqu’à la mairie où le maire reçoit les membres de la commission, présentés par le Dr Follet, président du comité départemental de lutte contre la tuberculose. Le maréchal des logis cuirassier de 1914, blessé au bras, médaille militaire et croix de guerre, ancien garde forestier au Cameroun, sans diplôme, est ravi de se frotter au milieu médical. Le 11 mars, au cours de la séance inaugurale au théâtre de Rennes fait sa première conférence sur l’hygiène, avec un énorle trac, écrira-t-il plus tard. Dès le 12 mars, au cinéma Omnia,[1] devant un public féminin de jeunes filles du lycée, de l’école normale d’institutrices et de l’école primaire supérieure, il fait « une conférence extrêmement intéressante. Il a parlé avec une grande science de la question et avec un art goûté des plus fins connaisseurs », relate le journal. Et il enchaîne les conférences : le 18 à la halle aux Toiles et à l’école de la rue de Paris, le 19 à la halle aux Toiles et à l’école de garçons du faubourg de Nantes. Devant les syndicats ouvriers il « recommande notamment une lutte énergique contre l’alcool, rappelant que c’est le lit où se couche la tuberculose »  puis le 21 c’est à l’école Quineleu « dans le quartier de la gare » devant 250 garçons puis devant 150 filles, puis aux « ouvriers et ouvrières du quartier », le 22 à l’école de la rue Papu devant 100 filles puis « pour les ouvriers et ouvrières de la rue de Brest et du faubourg de Brest ».

source: http://www.lepetitcelinien.com/2011/10/louis-ferdinand-celine-rennes.html

Création du syndicat des journalistes

Le 10 mars 1918, le Syndicat des journalistes est officiellement créé pour structurer la profession et lui donner un véritable statut.

source http://www.snj.fr/?q=content/l%E2%80%99histoire-du-snj

Journal du dimanche 10 mars 1918

Des coups de main ennemis au bois le Prêtre et dans les secteurs du Reillon et de Letiscourt, ont complètement échoué.
Un avion allemand a été abattu par nos canons spéciaux.
Sur le front italien, les patrouilles de nos alliés ont harcelé efficacement l’adversaire et provoqué une vive réaction de feux. Dans le val Riofredo (plateau d’Asiago), de petits groupes ennemis qui tentaient de rejoindre la ligne italienne, ont été accueillis par des rafales de mitrailleuses et mis en fuite.
Des batteries et des aviateurs anglais ont abattu un avion et incendié deux ballons captifs ennemis. Des hydravions de la marine royale ont jeté deux tonnes de bombes sur des baraquements et des bivouacs ennemis dans la Basse Piave.
En Palestine, les troupes britanniques ont à nouveau progressé au nord de Jérusalem, et bombardé les positions ennemies. Les Turcs ont détruit un pont sur le Jourdain.
En Afrique orientale, les opérations se poursuivent avec succès contre les Allemands.
A la suite de la démission du cabinet Garcia Prieto, le roi Alphonse XIII a reçu les chefs de partis.
Trotski annonce qu’il résilierait ses fonctions de commissaire du peuple.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s