1370/4 mai 1918

Une journée à la 1 ère Division aérienne

GAR – Aéronautique – Groupement Ménard – n° 6323.
Compte-rendu des opérations
de la journée du 2 mai 1918.

1 ) – Escadre de combat n° 1 :

Nuages bas le matin s’élevant vers 10 heures – Le GC 18 et la GC 19 envoient successivement quatre patrouilles fortement gènées par la brume – Quelques avions ennemis bas dans leurs lignes – L’un d’eux est poursuivi jusqu’à Saulchoy-sur-Danenescourt, où il est abattu à 12 h 30 (confirmation demandée).
Jusqu’à 17 h 45, huit patrouilles du GC 15 et du GC 19 ne rencontrent pas d’avions ennemis.
De 17 h 45 à la nuit, l’activité se porte particulièrement sur la région entre Mailly-Renneval et Hangard, en liaison avec une action locale d’infanterie vers Hailles. (5 patrouilles du GC 18 et 2 patrouilles du GC 19).
L’aviation ennemie se montre active dans ses lignes, mais timide.
de grosse patrouille signalée (12 Albatros) – Plusieurs groupes de 3 monoplaces – 3 ou 4 biplaces isolés bas dans leurs lignes – 8 combats sont livrés – Un monoplace est forcé à atterrir près de la Boissière (Est de Montdidier) à 18 h 55 – Un autre monoplace Pfalz est sérieusement touché vers Montdidier à la même heure.
Les Drachen ennemis sont signalés au sol jusqu’à 17 h 50 – A ce moment, deux d’entre eux s’élèvent – Attaqués, ils sont ramenés au sol et ne remontent plus.

Au total : 117 sorties en 19 patrouilles – 12 combats.

  • 1 avion ennemi abattu.
  • 1 avion ennemi forcé à atterrir.
  • 1 avion ennemi sérieusement touché.

2 ) – Escadre de bombardement n° 12 :

Le GB 6 a exécuté le bombardement de Chaulnes – 26 avions ont pris le départ – 12 seulement ont pu bombarder à cause de la brume – 1940 kg de bombes lançées – Au cours de combats au-dessus de Chaulnes, un avion ennemi est abattu en flammes, un autre a été vu descendant désemparé.

source: http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/Div_aerienne_03.htm

Les fusillés de Colleret

Ce matin à 10 heures tandis que les gendarmes boches interdisaient aux passants l’accès à la porte du Mans, un peloton fusillait dans les fossés des remparts trois héroïques habitants de Colleret: Marcel Géhin, 22 ans; Jules Nicolas, 32 ans; tous deux célibataires et Eugène Debruxelles, 42 ans, père de trois enfants.

source: http://alain.delfosse.free.fr/histloc/menu1418/page3.htm

Karl Patzelt mort en combat aérien

Mort en combat aérien, au dessus de Vidor, sur le front d’Italie, de Karl Patzelt, « As » austro-hongrois de la WW1, 5 victoires aériennes au sein des FliK 29 et 42J.
Il disparait lorsque son Albatros D.V n° 153.21 est abattu par le Sopwith Camel D8101 de l’as canadien Gerald Birks. Son corps ne sera jamais retrouvé.

source: http://www.crash-aerien.news/forum/viewtopic.php?p=552606

Lettre d’Henry Novel à ses parents

Henry Novel, 17 ans en 1914, est mobilisé en 1916 à Chambéry puis rejoint le front en 1917. Futur étudiant en médecine il est affecté à des services d’ambulance. Il correspond régulièrement avec ses parents qui habitent Grenoble où son père exerce la profession d’avoué.

Ce 4 mai (04/05/1918 )

Mes chers Parents,

Excusez-moi si je vous ai laissés quelques jours sans nouvelles mais depuis trois jours je n’arrête pas, pour comble de bonheur nous avons relevé quand même hier soir. Mon nouvel aide-major a l’air très chic mais c’est dommage qu’il soit tombé ici en ce moment car il n’est pas au courant et c’est moi qui hérite de tout le travail, et il y en a. J’espère néanmoins que cette épidémie bizarre va se terminer et que d’ici quelques jours j’aurai le temps de répondre à la longue lettre d’Odette reçue il y a quelques jours.

Je vous embrasse tous.

source: https://www.14-18hebdo.fr/henry-novel-lettres-a-ses-parents-1914-1918-14-mai-1918

« Ça, c’est Reims qui brûle ! »écrit Pierre Loti dans L’illustration

Lire l’intéressant article sur http://reims.14-18.over-blog.com/2014/05/pierre-loti-et-reims-3-avril-et-mai-1918.html

Journal du samedi 4 mai 1918

Dans la région au sud de Villers-Bretonneux, bombardement violent de part et d’autre. Des combats assez vifs se sont livrés aux abords du Monument, au cours desquels nos troupes ont réalisé quelque avance.
Au sud de l’Avre, nous avons exécuté une opération de détail qui a parfaitement réussi. Nos troupes ont attaqué les positions allemandes entre Hailles et Castel et se sont emparées de la cote 82, ainsi que d’un bois en bordure de l’Avre. Le chiffre de prisonniers que nous avons faits dépasse la centaine dont quatre officiers.
Dans la région de l’Ailette, nous avons repoussé un coup de main ennemi.
Nos reconnaissances se sont montrées actives en Woëvre et en Lorraine et ont ramené des prisonniers.
Sur le front britannique, des combats locaux ont eu lieu à l’avantage de nos alliés aux environs de Villers-Bretonneux.
Au cours de raids heureux entrepris au sud d’Arras et à l’est de Saint-Venant, les Anglais ont fait dix prisonniers et capturé cinq mitrailleuses. Activité d’artillerie entre Givenchy et la forêt de Nieppe, dans le voisinage de Locre et au sud d’Ypres.
Combats d’artillerie et rencontres de patrouilles sur le front italien.
L’avance anglaise vers Mossoul se poursuit en Mésopotamie.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mai18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s