1379/13 mai 1918: début d’une agitation révolutionnaire dans les usines d’armement

Début d’une agitation révolutionnaire dans les usines d’armement

Comme une traînée de poudre, le mouvement s’est amplifié tout au long du mois de mai 1918. Tout commence le 13, lorsque les salariés de chez Renault entament un mouvement de grève dans les usines d’armement. Len lendemain, ce sont 100.000 personnes qui se joignent aux manifestants. Plus tard, le 18, le mouvement gagne Saint-Etienne, dans le bassin de la Loire, devenu la principale région de fabrication du matériel de guerre. De là, il gagne Bourges et Lyon.

Finalement, le mouvement ne dura que quinze jours et s’acheva le 28 mai. En fait, ces grèves sont restées largement ignorées en raison de la censure qui frappait les informations de nature à inquiéter l’opinion. Elles ont été très différentes de celles de 1917 qui étaient avant tout le fait de femmes revendiquant des hausses de salaires. Là, les grèves ont été plus organisées. Elles ont essentiellement touché les métallos qui manifestaient « pour la paix » et utilisaient un langage révolutionnaire avec de fréquentes allusions à la révolution bolchevik. Redoutables parce qu’elles risquaient de mettre en danger les fournitures d’armes aux troupes, elles sont restées circonscrites à une seule catégorie d’ouvriers, les métallurgistes, ce qui explique leur arrêt rapide.

En savoir plus surhttp://blogs.lesechos.fr/echos-d-hier/13-mai-1918-debut-d-une-agitation-a10512.html?Drc8Ej8YjbCmmLvG.99

En savoir plus sur http://blogs.lesechos.fr/echos-d-hier/13-mai-1918-debut-d-une-agitation-a10512.html?Drc8Ej8YjbCmmLvG.99

Le sujet vu par l’Humanité

(…)Là aussi l’État prend en main le contrôle de la main-d’ouvre, visant à instituer des formes nouvelles de relations sociales, avec par exemple la création à la fin de 1917 des délégués d’atelier. Mais ces usines sont vite aussi le champ de création de formes nouvelles de radicalité, radicalité des luttes, radicalité aussi d’un pacifisme qui n’est jamais en France un défaitisme révolutionnaire. C’est le sens du mouvement de 1918, qui démarre le matin du 13 mai à l’initiative des délégués de Renault. La grève est fondamentalement un geste pacifiste qui se manifeste à travers l’opposition au renvoi au front des jeunes classes mobilisées en usine. Et les métallos parisiens passent désormais à l’avant-garde ; ce sont eux qui sont désormais les plus nombreux dans les grèves (et non plus ceux du bâtiment, comme avant 1914), ils introduisent leurs formes de lutte comme l’occupation de l’usine – fréquente déjà en 1918 – et construisent un syndicalisme dynamique et résolu.

source: https://www.humanite.fr/node/308435

Journal du lundi 13 mai 1918

Bombardement assez violent dans la région à l’ouest de Mailly-Raineval.
Une attaque allemande sur nos nouvelles positions, au nord-ouest d’Orvillers-Sorel a subi un complet échec. Nos feux ont infligé des pertes sérieuses à l’ennemi, qui a laissé des prisonniers entre nos mains.
La lutte d’artillerie a été vive sur la rive droite de la Meuse, dans le secteur bois des Caurières-Lès-Chambrettes.
Le communiqué britannique signale que, dans une attaque locale heureuse, les troupes françaises ont amélioré leurs positions au nord du village de Kemmel et fait plus de 100 prisonniers.
Aux environs du canal d’Ypres à Comines, un raid ennemi a été repoussé. Nous avons fait quelques prisonniers. Aux environs de Meteren, des combats de patrouilles ont permis à nos alliés de ramener plusieurs prisonniers et une mitrailleuse.
L’artillerie ennemie s’est montrée active dans les secteurs de l’Ancre, au sud d’Albert, et contre les positions anglaises avancées à l’est de Loos et au sud de Voormezeele.
Sur le front italien, vive activité de patrouilles; celles de nos alliés ont fait irruption dans un poste ennemi, au col del Orso, anéantissant les défenseurs à la baïonnette et à la grenade et capturant une mitrailleuse. Canonnade le long de la Brenta et de la Piave.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mai18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s