1422/25 juin 1918

Journal du 43 ème RIC dans la Marne

Mardi  25 Juin 1918

(bombardement)

Harcèlement sur les routes PARGNY-COULOMMES, ORMES-THILLOIS, VILLERS- aux-NŒUDS, – ORMES-VILLE-DOMMANGE

100 obus de moyen calibre sur route

JOUY-HEURTEBISE. Une centaine de 102 sur VILLE-DOMMANGE. 10 coups de 105/150 sur SACY.

Une centaine de (… … )la 5e Bie du 1e RAC, région du (bois) des Fourches 200 c. de150 vers la 7e Bie du 310e, région N. de VILLE-DOMMANGE

Grande (activité aéronautique)- Une vingtaine d’avions ont sur (volé) nos lignes ; certains les mitrail(lant) d’autres lançant des bombes sur  (LES) MESNEUX (explosion d’un dépôt de (muni) tions d’infanterie), sur le croi(sement) des routes ORMES-PARGNY et LES MESNEUX-PARGNY.

1 blessé

(JMO 2e DIC p 359-60/364)

Le Bataillon BOUHABEN relève dans le CR 240, le Btn CHAMBERT.

1 blessé (JMO ID/ 2 p 53/107).

Le Médecin Divisionnaire va dans les lignes le matin.

Il visite le PSR SILVE et le S/Secteur cote 240. Le PS(B) du CR 240 s’est transporté à l’emplacement du PS du Btn en soutien (près de la Ferme La Carbonnerie) et est destinée à aller définitivement dans un PS en construction à la lisière du Bois du Château du (Haut ?). L’ancien PS est actuellement un P auxiliaire.

Dans le CR Vrigny pas de changement. Le PS du Btn en soutien est

maintenant situé dans les caves du château de Pargny

[…] Au retour le Médecin Divisionnaire s’arrête au PR de Ville-Dommange et rentre dans l’après-midi à Chamery

[…]1 blessé

Pas d’inhumation

La suite sur http://43eric.canalblog.com/archives/2014/12/13/31135178.html

Journal du mardi 25 juin 1918

Une opération de détail, près de le Port, nous a valu de capturer 170 soldats allemands.
Assez vive canonnade entre l’Aisne et la Marne.
Les Américains ont amélioré leurs positions au nord-ouest de Château-Thierry, malgré la vive résistance de l’ennemi. Activité des deux artilleries dans cette région.
Dans les Vosges où les actions de patrouilles ont été fréquentes, les Américains ont repoussé un raid allemand.
Calme au front britannique. Peu d’activité aérienne à raison du temps brumeux et du vent. Les avions anglais ont fait cependant du travail de repérage. Pas de combat aérien.
15 tonnes d’explosifs ont été lancées sur Bapaume, sur les dépôts de munitions et les gares de Steenwerck, d’Armentières et de Bac-Saint-Maur. Les docks de Bruges ont été attaqués.
En Albanie, nous avons repoussé des détachements ennemis.
Les Italiens ont réalisé de sérieux résultats. L’ennemi avait commencé sa retraite dans la nuit du 22 au 23. Il a continué à passer la Piave sous le feu de l’artillerie alliée, tandis que les troupes italiennes le talonnaient. Le Montello et la rive droite de la Piave ont été reconquis.
Le nombre des prisonniers atteint 4.000. Une quantité de matériel a été capturée. Le nombre des cadavres d’Autrichiens qui jonchent le sol est très élevé.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/juin18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s