1469/11 aôut 1918z

18 hydravions de chasse allemands attaquent des vedettes britanniques

11 août 1918

18 hydravions de chasse allemands Brandenburg W29 attaquent 6 vedettes de patrouille britannique près de Borkum. Ils réussirent à couler 3 de ces navires et à endommager les trois autres. Les 3 bateaux rescapés s’échappent aux Pays-Bas où ils sont confisqués.

source: http://www.aeroweb-fr.net/histoire/1918

L’offensive des cent jours à Quesnel (Somme)

La blessés gisant sur les civières dans le champ ouvert à un poste de secours à Quesnel en attente d’évacuation, 11 août 1918.

source: https://www.google.fr/search?q=11+aout+1918&safe=active&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjYpf_kxoLcAhVBXRQKHfa_BJI40gEQ_AUICigB&biw=1280&bih=605#imgrc=AaGqUUzPHr34gM:

Journal du dimanche  11 août 1918

La quatrième armée britannique et la première armée française, sous le commandement du maréchal sir Douglas Haig, ont attaqué sur un large front à l’est et au sud-est d’Amiens.
Entre l’Oise et l’Aisne, après un violent bombardement, l’ennemi a tenté deux coups de main près de Bailly et de Tracy-le-Val et a été repoussé.
A l’est de Braisne, quelques-uns de nos éléments agissant en liaison avec les troupes américaines ont franchi la Vesle et se sont installés sur la rive nord. Ils s’y sont maintenus malgré deux violentes contre-attaques ennemies.
Au nord de Reims, nous avons avancé notre ligne de 400 mètres entre les voies ferrées de Rethel et de Laon.
En Macédoine, au nord-ouest du Vardar, l’artillerie ennemie a vigoureusement bombardé nos positions du Skra di Legen.
En Albanie, des détachements bulgares, qui tentaient de pénétrer dans nos lignes, dans la région de Gramsi, ont été repoussés et ont laissé des prisonniers entre nos mains.
L’aviation française a bombardé les dépôts ennemis au sud de Topeleance, et l’aviation britannique, des dépôts dans la région de Sérès.
Sur l’ensemble du front italien, activité normale des deux artilleries. Entre Astico et Brenta, les patrouilles italiennes ont harcelé efficacement les lignes de l’ennemi, lui infligeant des pertes et capturant des prisonniers.
Six avions ennemis ont été abattus au cours de combats aériens.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/aout18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s