1520/30 septembre 1918

Un drapeau américain étoilé original

Le Figaro du 30 septembre 1918 rend hommage aux États-Unis, allié de coeur de la France, en mentionnant l’émouvant rituel adopté en souvenir de leurs soldats tombés sur les champs de bataille.

«Nos chers et vaillants alliés d’Amérique viennent de prendre une initiative à la fois symbolique et touchante. Là-bas comme ici tout ce qui est jeune, actif, énergique a été enrôlé pour les besoins de la guerre, et dans tous les Offices, bureaux et magasins des grandes cités américaines la moisson a été abondante et générale.

Pour souligner ce geste et pour marquer ces vides là où ces absents, aujourd’hui sur le front de France, travaillaient auparavant, leur souvenir est consacré par de grands drapeaux blancs, bordés de rouge, semés d’autant d’étoiles bleues qu’il y a eu d’employés appelés.

Sur certains drapeaux, le semis d’étoiles est tellement serré qu’il prend les allures d’une constellation brillant au ciel de nos belles nuits d’été.

Parfois, une étoile d’or vient à briller au milieu des étoiles bleues cela veut dire hélas qu’un des appelés a été tué et que l’étoile bleue a payé de sa vie son dévouement à la grande cause.

L’idée américaine est belle et touchante à la fois.» écrit Le Figaro du 30 septembre 1918.

source: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/09/30/26002-20140930ARTFIG00207-30-septembre-1918-un-drapeau-americain-etoile-original.php

Un bout de front…reconstitué à Londres

Le Figaro du 30 septembre 1918 nous informe de la reconstitution fidèle des paysages dévastés du front français en plein centre de Londres, pour inciter la population à souscrire à l’emprunt de guerre.

«Pendant la campagne qui va s’ouvrir à Londres pour le second million de livres d’obligations de guerre, Trafalgar Square offrira un spectacle aussi original qu’imprévu.

Il figurera aussi exactement que possible un village dévasté de notre front. Les fameux lions de Nelson, les statues qui peuplent le square seront camouflées en églises en ruines, en chaumières bombardées. Les becs de gaz eux-mêmes représenteront des arbres décapités par la mitraille.

Tranchées et boyaux serpenteront parmi le paysage ravagé. Un panorama représentant le no man’s land servira de toile de fond à ce tableau désolé. Des canons seront braqués contre Londres.

Enfin les visiteurs devront cheminer par les boyaux afin d’aller verser leurs souscriptions aux bureaux installés dans des cagnas parmi les ruines.» écrit Le Figaro du 30 septembre 1918.

source: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/09/30/26002-20140930ARTFIG00230-30-septembre-1918-un-bout-de-front8230reconstitue-a-londres.php

L’affiche du jour

Journal du lundi 30 septembre 1918

Nous avons forcé l’ennemi à se replier sur l’Ailette, à l’est de la ligne Allemant et Jouy.
Nous avons occupé Pinon, la forêt de Pinon, Vaudesson, Chavignon et le fort de la Malmaison et progressé au nord de VaiIly.
En Champagne, de violentes contre-attaques ennemies ont été brisées. Nous avons progressé au nord-est de Grateuil, en nous emparant des hauteurs de Bellevue. Nous avons pris aussi Manres.
Les Américains ont conquis à nouveau vingt villages et atteint les abords de Brieulles et d’Exermont.
L’attaque belge s’est portée de Dixmude à Ypres. Elle a été préparée par l’artillerie, en coopération avec la flotte britannique. Nos alliés, soutenus par les forces anglaises, ont enlevé la forêt d’Houthulst et tout le terrain environnant. L’avance est de six kilomètres. Les Belges ont fait 4.000 prisonniers.
Les Anglais ont progressé de plusieurs kilomètres autour de Cambrai, enlevant Gouzeaucourt, Marcoing, Noyelles-sur-Escaut, Cantaing et Fontaine-Notre-Dame, Raillencourt et Palluel. 16000 prisonniers ont été faits en deux jours.
En Macédoine, progression générale. L’armée serbe, à elle seule, a enlevé 160 canons.
Le général Franchet d’Esperey a reçu à Salonique les parlementaires bulgares, MM. Liaptchef et Radef et le général Loukof.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/septembre18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s