1568/17 novembre 1918

Des Alsaciennes pour accueillir la 2ème armée

Le 17 novembre 1918, à l’heure où Paris se préparait à fêter par une manifestation grandiose, la définitive libération de l’Alsace et de la Lorraine, notre 2e armée commandée par le général  Hirschauer faisait  solennellement son entrée à Mulhouse. Au premier rang de la foule se détachait un groupe de ces délicieuses filles d’Alsace qui sont parmi les plus belles exquises de la famille française reconstituée.

source: https://www.lavieamulhouse.com/mulhouse/index.php?topic=11281.0

Le 1er régiment étranger à Château-Salins (Moselle)

Référence : SPA 167 B 7866 Le 1er régiment étranger à Château-Salins. Plaque stéréoscopique. 17 novembre 1918. Photographe : Paul Queste / © ECPAD.

Référence : SPA 7 NS 289 17 novembre 1918. À Dieuze, des prisonniers de guerre français récemment libérés posent aux côtés de M. Lorrain, vétéran de la guerre franco-prussienne de 1870. Photographe : Noguès/© ECPAD.

source: http://centenaire.org/sites/default/files/references-files/57-moselle.pdf

Discours de Raymond Poincaré en l’honneur de l’Alsace-Lorraine

source: http://numelyo.bm-lyon.fr/f_view/BML:BML_02AFF01000AffM0407

Entrée triomphale des troupes françaises à Wintzenheim (Haut-Rhin)

Ce dimanche 17 novembre 1918,
Wintzenheim a offert aux chers Français une réception splendide.

(collection Guy Frank, Album SHW 106)

source: http://wintzenheim1418.free.fr/liberation/liberation.htm

Les Français a la libération Victor Huen

source: https://picclick.fr/Gravure-Mulhouse-17-Novembre-1918-les-132776426338.html

Journal du dimanche 27 novembre 1918

On annonce le rapatriement des internés en Suisse.
Les chemins de fer d’Alsace-Lorraine ont été rattachés à la Compagnie de l’Est.
Les conditions de l’armistice naval ont été réglées en mer du Nord par l’amiral anglais Beatty et l’amiral allemand Hipper.
Le général Pershing a adressé un ordre du jour éloquent à ses troupes.
On signale des désordres et des pillages commis en Belgique par les troupes allemandes. Une division volante allemande, dite de Brême, opère de même aux alentours de Berlin. Plusieurs des pillards ont été fusillés.
Les Alliés sont entrés dans Bucarest.
Le Comte Karolyi est nommé gouverneur de la république hongroise en attendant l’élection définitive du chef de l’Etat.
Une circulaire de M. Clemenceau, ministre de la Guerre, libère définitivement les classes 1887, 88 et 1889.
Le nouveau gouvernement allemand s’est complété en superposant un nouveau personnel au personnel ancien. Une cour martiale a été constituée à Berlin.
Une armée bolcheviste a envahi la Finlande. Les conseils d’Esthonie, de Livonie et de Courlande ont décidé de se doter d’un gouvernement unique; un Etat baltique engloberait ces diverses provinces.
La république Tchéco-slovaque a été proclamée solennellement. M. Dasaryk a été nommé président de la République.
C’est un socialiste galicien, M. Maszenski, qui est devenu Président du Conseil polonais. L’armée polonaise a enlevé Przemysl aux Ukrainiens.
De nouveaux bruits de crise circulent en Espagne. Les parlementaires catalans réclament l’autonomie de la Catalogne.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s