1582/1 décembre 1918

Naissance de la Yougoslavie

Le 1er décembre 1918 naît officiellement le « Royaume des Serbes, Croates et Slovènes ». Le nouveau pays est une fédération qui rassemble autour de la Serbie et de sa capitale Belgrade des provinces et d’anciens royaumes sortis des décombres de l’Autriche-Hongrie :

– La Slovénie et la Croatie sont peuplées de Slaves de confession catholique, qui ont vécu depuis la fin du Moyen Âge sous la tutelle des Habsbourg d’Autriche. Ils utilisent l’alphabet romain et bénéficient d’un niveau de vie relativement élevé,

La suite sur https://www.herodote.net/1er_decembre_1918-evenement-19181201.php

Naissance d’une grande Roum anie

Le 1er décembre 1918 naît une grande Roumanie sur les décombres de l’Autriche-Hongrie et de l’empire ottoman. Elle succède au royaume issu du congrès de Berlin quarante ans plus tôt et constitué seulement des anciennes provinces ottomanes de Valachie et Moldavie.

Au début de la Première Guerre mondiale, le pays, sorti vainqueur des guerres balkaniques, demeura d’abord dans une prudente neutralité, le roi Charles 1er de Hohenzollern-Sigmaringen penchant plutôt pour l’Allemagne dont il était originaire et les citoyens et le Premier ministre Ion Bratianu plutôt vers la Russie et la France, auxquelles les rattachaient des liens affectifs et intellectuels.

source: https://www.herodote.net/almanach-ID-2262.php

Correspondance d’Henri Rhein

Au 86e régiment d’infanterie, 24 juin-10 déc. 1918 (29 lettres, 1 carte postale ; lettre du 5 août incomplète, deux lettres non datées sans doute de fin oct. début nov.).

60 vues - Au 86e régiment d'infanterie, 24 juin-10 déc. 1918 (29 lettres, 1 carte postale ; lettre du 5 août incomplète, deux lettres non datées sans doute de fin oct. début nov.). (ouvre la visionneuse)
Présentation du contenu : 

Départ sur le front en renfort (24 juin), affectation comme radio télégraphiste (13 juill., vue 5), description de la  » guerre en rase campagne, pas de réseaux, ni tranchées, ni abris  » (23 juill., vue 9). Repos à l’arrière en passant par Epernay (28 juill., vue 11). Départ pour les tranchées dans le secteur de Verdun (5 août, vue 17), ennui :  » j’ai presque envie d’acheter un petit appareil photographique. Cela me passerait le temps  » (15 août, vue 21), relève par des Américains (sept., vue 33). Nouvelle destination en passant par Valmy, Vouziers (14 sept., vue 35), Mourmelon (19 sept., vue 37), victime d’une attaque au gaz (lettre non datée, vue 44). Armistice (11 nov., vue 49). Envoi possible comme troupes d’occupation en Allemagne (14 nov., vue 51 et 10 déc., vue 59).

source: http://recherche-archives.vendee.fr/archives/fonds/FRAD085_1NUM395

Journal du dimanche 1 décembre 1918

Le roi d’Angleterre, George V, a quitté Paris.
M. Clemenceau est parti pour Londres, ainsi que MM. Stephen Pichon, le maréchal Foch et Philippe Berthelot : il y conférera avec les ministres anglais et avec les ministres italiens.
L’ex-impératrice d’Allemagne a rejoint en très modeste équipage Guillaume de Hohenzollern.
M. Lloyd George a prononcé à Newcastle un discours électoral où il a abordé la question des indemnités à réclamer de l’Allemagne et celle du châtiment des coupables. « La paix, a-t-il dit, doit être d’une justice rigoureuse et inflexible.  »
M. Wilson fait annoncer qu’il viendra en Europe comme chef de la délégation américaine, qui comprendra M. Rouse, le général Bliss et sir Henri White.
Le président de la délégation japonaise à la conférence de la paix est le marquis Saionji, ancien président du Conseil dont la francophilie est bien connue.
La presse berlinoise de tous les partis a engagé une campagne extrêmement violente contre M. Kurt Eisner, en accusant la Bavière de séparatisme. Une réunion orageuse a eu lieu à Berlin, où les partis extrêmes continuent à réclamer la démission de Solf, d’Erzberger et de Scheidemann.
Des massacres d’israélites sont signalés de divers côtés en Pologne.
Des représentations ont été faites par l’Entente aux Pays-Bas.
Une escadre interalliée ira au-devant de M. Wilson.
D’après les statistiques publiées, un million d’Arméniens ont été massacrés au cours de la guerre.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/decembre18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s