Archives pour la catégorie monument force noire

Hommage à Dakar des soldats de 14-18

A lire sur le site du Figaro et sur le site Jeune Afrique

Une cérémonie d’hommage aux soldats sénégalais tués pendant la Première Guerre mondiale a été organisée mardi à Dakar  en présence d’officiels sénégalais et français qui ont salué des « héros méconnus ».

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/18/97001-20141118FILWWW00207-hommage-a-dakar-des-soldats-de-14-18.php

http://www.jeuneafrique.com/actu/20141118T201559Z20141118T201534Z/hommage-a-dakar-aux-soldats-senegalais-morts-pendant-la-guerre-14-18.html

Les soldats coloniaux de 14-18, éternels oubliés ?

SUR LE SITE DE MEDIAPART. Le blog de Gilles Manceron

Délaissés par la République, les soldats coloniaux de 14-18 ont été les grands absents des monuments aux morts qui ont couvert le territoire français. Eternels oubliés, ils l’étaient encore des commémorations du Centenaire jusqu’à l’ajout tardif de l’opération « Frères d’armes », bienvenue, mais qui aborde partiellement leur histoire (…)

L’idée de faire appel massivement à des soldats indigènes afin d’avoir davantage d’hommes pour une guerre prochaine contre l’Allemagne a été lancée en 1910 par des officiers qui avaient servi aux colonies. Parmi eux, le colonel Mangin, un ancien de la colonne Marchand, arrêtée par les Britanniques à Fachoda en 1898, grand partisan de la constitution d’une « Force noire ». Elle fut mise en œuvre.

http://blogs.mediapart.fr/blog/gilles-manceron/101114/les-soldats-coloniaux-de-14-18-eternels-oublies

Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

A voir sur le blog de France 24

Durant la Grande Guerre, des milliers de soldats coloniaux de l’armée française ont été faits prisonniers. Une exposition à Francfort montre comment l’étude de ces hommes par des ethnologues allemands a alimenté à l’époque les théories raciales.

http://www.france24.com/fr/20140915-exposition-francfort-prisonniers-coloniaux-allemagne-science-propagrande-premiere-guerre-mondiale/?aef_campaign_date=2014-09-15&aef_campaign_ref=partage_user&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter

Monument à l’armée noire: « la sculpture a un avenir énorme »

A lire dans l’Hebdo du vendredi

JEAN-FRANÇOIS GAVOTY, SCULPTEUR DU MONUMENT AUX HÉROS DE L’ARMÉE NOIRE

« La sculpture a un avenir énorme »

Image

par Aymeric Henniaux
Il est l’artiste ayant réalisé la réplique du monument hommage aux tirailleurs africains, installé la semaine dernière au Parc de Champagne. Jean-François Gavoty, sculpteur, dessinateur et enseignant, est un créateur inspiré, un frontalier des pays comme des disciplines.

http://reims.lhebdoduvendredi.com/article/14543/%C2%AB%C2%A0la_sculpture_a_un_avenir_enorme%C2%A0%C2%BB

A la recherche du monument perdu

A lire dans L’union un article de Catherine Frey sur la monument à la Force Noire

À la recherche du monument perdu

PUBLIÉ LE 11/11/2013

Par Catherine Frey

Image

 REIMS (51). Le monument du sculpteur Paul Moreau-Vauthier emporté par les nazis en 1940 a peut-être été fondu. Ou peut-être pas. Une équipe franco-allemande recherche sa trace.

Monument à la gloire de l’Armée noire: un dessin de Christophe d’Amiens d’Hébécourt

Image

Le dessin  de Christophe d’Amiens d’Hébecourt (pour France 3 Champagne Ardenne) fait allusion à la bataille juridique entre le sculpteur de cette reproduction et l’association pour la protection de l’oeuvre d’Augustin et Paul Moreau-Vauthier. Cette dernière reprochait à l’artiste de d’avoir dénaturé le socle de la sculpture originelle.