1578/27 novembre 1918: Albert Séverin Roche, premier soldat de France

Le drame du 27 Novembre 1918 au camp de prisonniers de guerre de Langensalza Une cinquantaine de soldats alliés dont plus d’une vingtaine de soldats Français ont été tués ou blessés par les sentinelles. Que s’est-il passé ce 27 Novembre 1918 ? Pourquoi les Allemands ont tiré sur des prisonniers de guerre ? Qui étaient les … Lire la suite 1578/27 novembre 1918: Albert Séverin Roche, premier soldat de France

1576/25 novembre 1918

Entrée de Pétain à Strasbourg Le maréchal Foch à Strasbourg source:  https://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/emile-camille-albert-le-play_le-marechal-foch-a-strasbourg-le-25-novembre-1918_epreuve-au-gelatino-bromure-d-argent_1918   Une loi pour organiser les cimetières militaires Au lendemain de la 1ère guerre mondiale, se posa la question de savoir si les corps des soldats tués au combat seraient rassemblés dans des nécropoles ou rendus à leur famille. Il fut décidé que les … Lire la suite 1576/25 novembre 1918

1575/24 novembre 1918

Parution du Miroir LE MARÉCHAL FOCH APPORTANT A LA CONFÉRENCE INTERALLIÉE LA CONVENTION D’ARMISTICE La Justice immanente annoncée par Gambettaau lendemain de nos revers de 1870 s’est levée : l’Allemagne, vaincue, a dû souscrire le II novembre à nos conditions d’armistice qui consacrent la victoire. source: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6539730k.texteImage Journal du dimanche 24 novembre 1918 Les troupes belges … Lire la suite 1575/24 novembre 1918

1574/23 novembre 1918: on est prié de laisser les couteaux au vestiaire!

On est prié de laisser les couteaux au vestiaire! Un ordre bien significatif du G.Q.G adressé aux Corps de troupes en date du 23 novembre 1918: A cette date, le commandant en chef des Armées françaises, Philippe Pétain, tout juste élevé à la dignité de Maréchal de France, ordonne « …l’enlèvement des pistolets automatiques aux grenadiers, … Lire la suite 1574/23 novembre 1918: on est prié de laisser les couteaux au vestiaire!

1573/22 novembre 1918: Strasbourg redevient française

Strasbourg redevient française Le 22 novembre 1918, Strasbourg redevenait française après avoir été durant quarante huit ans la capitale du Reichsland Elsass-Lothringen. Une euphorie extraordinaire régnait, une foule innombrable accueillait les troupes françaises, avec à leur tête le général Gouraud, dans une ville entièrement pavoisée de drapeaux tricolores. La rue Neuve, première réalisation de la … Lire la suite 1573/22 novembre 1918: Strasbourg redevient française

1571/20 novembre 1918

Parution du canard enchaîné source: http://centenaire.org/fr/tresors-darchives/fonds-prives/archives/le-canard-enchaine-pendant-la-premiere-guerre-mondiale Reddition des navires de guerre allemands Reddition des navires de guerre allemands [20 novembre 1918 à Harwich] : [photographie de presse] / [Agence Rol] source: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53005799b.item L’usure des effectifs français en octobre-novembre 1918 Lorsqu’on examine les « historiques » divers des combats de l’automne 1918, on y lit souvent que les compagnies d’infanterie … Lire la suite 1571/20 novembre 1918

1570/19 novembre 1918: la tombe du « soldat inconnu », une idée rennaise !

Histoire de l’autonomisme alsacien-lorrain  19 novembre 1918 : Maurice Barrès et Philippe Pétain entrent dans Metz aux côtés des troupes de la Xème armée, commandée en l’absence du général Charles Marie Emmanuel Mangin, victime d’un accident de cheval, par le général Leconte. Mirman y déloge avec rudesse le dernier président de Lorraine, Von Gemminger. Le … Lire la suite 1570/19 novembre 1918: la tombe du « soldat inconnu », une idée rennaise !