Archives du mot-clé aveugle

1599/18 décembre 1918: les  Harlem Hellfighters (USA) interdit de parade à Paris

Création de l’Union des Aveugles de Guerre

Créée le 18 décembre 1918 et reconnue d’utilité publique par décret du 9 avril 1921, l’Union des Aveugles de Guerre (UAG) a rassemblé, jusqu’à sa dissolution le 19 août 2015, près de 4 000 anciens combattants ayant perdu la vue au cours d’un conflit ou d’une opération extérieure, aveugles victimes civiles de guerre et militaires atteints de cécité par blessures ou maladies contractées en service en temps de paix.(vidéo)

source: http://www.aveuglesdeguerre.org/histoire-uag-_r_28.html

Les  Harlem Hellfighters (USA) interdit de parade à Paris

Sous la pression des autorités américaines, le régiment n’est pas autorisé à parader dans les rues de Paris après la victoire ! Le régiment quitte la 161e division d’infanterie le 18 décembre 1918 en vue de son retour aux États-Unis. Grâce au colonel William Hayward, et malgré les réticences du commandement américain, les  Harlem Hellfighters peuvent tout de même défiler sur la Cinquième Avenue de New York à leur retour en février 1919.

source: http://www.guerre1418.org/html/thematiques_americains.html

Intervention française à Odessa (Ukraine)

source: https://www.persee.fr/doc/casla_1283-3878_2016_num_14_1_1142

Autriche: les femmes ont le droit de vote

L’Assemblée nationale provisoire accorde, le 18 décembre 1918, le droit de vote aux femmes. Les élections pour l’Assemblée nationale constituante se déroulent le 19 février 1919.

source: https://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/3-d-une-republique-a-l-autre-1918-1945/

Journal du mercredi 18 décembre 1918

On croit que les conférences de la paix ne commenceront qu’après le 1er janvier.
MM. Lloyd George et Balfour vont partir pour Paris.
M. Noulens, notre ambassadeur à Arkhangel, a quitté la Russie.
On publie les clauses financières de l’armistice conclu à Trèves et qui sont :
Engagement de la part de l’Allemagne de ne pas disposer sans accord préalable avec les alliés, de son encaisse métallique, de ses effets ou avoir en or à l’étranger;
Engagement de la part de l’Allemagne de prendre, d’accord avec les gouvernements alliés, les mesures nécessaires pour régler le plus rapidement possible les conditions dans lesquelles les intéressés pourront obtenir la restitution des titres perdus ou volés dans les régions envahies ;
Obligation, sous certaines conditions, de régler à leurs échéances les créances dues aux Alsaciens-Lorrains et de n’apporter aucune entrave à la libre disposition par les Alsaciens-Lorrains des propriétés, valeurs, titres et dépôts leur appartenant et situés en Allemagne.
Le gouvernement espagnol a suspendu les Cortès et décidé d’établir la loi martiale en Catalogne.
Un gouvernement serbo-yougo-slave a été établi à Belgrade avec M. Pachitch comme président, M. Korosec comme vice-président, M. Trumbitch, comme ministre des Affaires étrangères.
MM. Kokotsef et Milioukof sont attendus à Paris.
On annonce que M. de Romanones, président du Conseil espagnol, va venir à Paris pour conférer avec MM.Clemenceau et Wilson.
De nouvelles manifestations organisées à Berlin par Liebknecht et le groupe Spartacus ont échoué devant l’indifférence du public.
Un vif mouvement contre-révolutionnaire se dessine dans les troupes de la garde et spécialement à Potsdam.
Une réaction s’affirme à Vienne contre le rattachement de l’Autriche allemande à l’Allemagne.