Archives du mot-clé belgique

20/journal de la grande guerre: 24 août 1914, des désastres et des massacres

Dimanche 24 août 1914

Toutes les batailles livrées entre le 8 et le 24 août 1914 – toutes, sans exception – se soldent par des désastres. Le recul est général, la Belgique submergée, et les Allemands sont installés sur le sol français pour quatre ans. Ces semaines furent les plus sanglantes du conflit : en seize jours, la France déplore autant de morts qu’à Verdun durant les quatre premiers mois de la bataille défensive, de février à juin 1916.

Décisives batailles de Lorraine

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Decisives-batailles-de-Lorraine-2014-08-06-1188911

France: la bataille d’Audregnies

http://www.lavoixdunord.fr/region/il-y-a-cent-ans-la-bataille-d-audregnies-b-un-ia27b0n2334954?xtor=RSS-2

Massacre à Rouvres-en- Woëvre

Transportons nous donc à Rouvres, paisible village niché dans la plaine de la Woëvre. Rouvres est mort le 24 août. A midi et demi, les Allemands faisaient leur entrée, sous le commandement du lieutenant ­colonel X… Le soir, à 7 heures, ils se retiraient sous la poussée du 361é régiment d’infanterie française qui venait de livrer la bataille de Saint Jean les Buzy.

Ils se retiraient laissant derrière eux une localité entièrement rasée et des monceaux de cadavres de civils, hommes, trois mille soldats allemands séjournèrent pendant six heures à Rouvres; trois mille soldats qui se conduisirent en assassins. La suite sur….

http://brigitte.person.pagesperso-orange.fr/miseresoccupation/sept1418.htm

+ http://www.ouest-france.fr/un-belge-au-chevet-des-francais-morts-en-14-2740750

Grande bataille dans le Cambrésis

http://www.lavoixdunord.fr/region/ca-s-est-passe-il-y-a-cent-ans-la-grande-guerre-dans-ia13b45113n2335001

 Belgique: souvenir à Floreffe

http://www.lavoixdunord.fr/region/crespin-commemoration-et-ouvrage-sur-les-combats-du-24-ia27b36913n2335326

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140818_00515246

Journée souvenir à Mons Borinage

http://www.laprovince.be/1084185/article/2014-08-21/mons-borinage-corteges-musiques-ou-encore-croquet-pour-commemorer-les-100-ans-de

 

(vidéos) La guerre 14-18 racontée aux enfants

tv-218x106Grâce à RTBF TV, un  site belge, vous pourrez à votre tour expliquer à vos enfants ou petits enfants ce qu’était la première guerre mondiale

5470d1c529d720141d53Cent ans après le début de la Grande Guerre, nos enfants ne connaissent que trop peu les évènements du premier conflit mondial. Voici 10 courtes vidéos pour expliquer l’histoire de la guerre aux plus jeunes, à travers leurs mots, des questions simples et des images poétiques.

http://www.rtbf.be/tv/emission/detail_special-14-18/actualites/article_videos-la-guerre-14-18-racontee-aux-enfants?id=8211651&emissionId=6086

18/Journal de la grande guerre: le 22 août 1914 hécatombe et massacre en Belgique

Samedi 22 août 1914

recueilli sur Wikipédia

  • troupes-colonialesLe 22 août 1914 est le jour le plus meurtrier de l’histoire de France : 27 000 soldats français sont tués pendant cette seule journée dans les Ardennes belges (quatre fois plus qu’à Waterloo), dont près de la moitié à Rossignol Belgique)

http://www.sambre-marne-yser.be/.

Premiers revers aussi en Alsace

http://chtimiste.com/batailles1418/alsace1914.htm

17/Journal de la grande guerre: le 21 août 1914

Suite de l’éphéméride de la première guerre mondiale à partir de « L’illustration », du « Miroir » et autres documents personnels.

Vendredi 21 août 1914

Nouvelles du 106 ème RI (de Châlons-sur-Marne)

Après avoir cantonné le 14 août à Hannonville-sous-les-Côtes, le 106 ème RI est à Etain où un avion ennemi lance sur la caserne dans laquelle où sont logées nos unités, une bombe qui ne cause aucun dégât.

Le 18 août, le régiment est avant -garde de la division avec un escadron du 10 ème régiment de chasseurs et un groupe d’artillerie. Il s’installe aux avants poste sur la ligne: Dommary-Barancourt-Domrémy-Houdelancourt-Spincourt, l’Etat-major et le 2ème bataillon en réserve à Gouraincourt.

Les premiers boches sont enfin signalés; l’ardeur des nôtres est toujours grande et leur désir de se battre plus vif que jamais. Un de nos petits postes (4ème compagnie) a la chance d’apercevoir une patrouille allemande, la laisse s’approcher à bonne portée, ouvre le feu à l’improviste, la disperse et cueille un boche ainsi que quelques chevaux et des lances, premier butin dont nos hommes sont fiers.

De L’illustration


Belgique.
-Dans la nuit, un de nos dirigeables a lancé avec succès des projectiles sur deux campements de cavalerie allemande, en Belgique, puis est rentré sain et sauf dans nos lignes.

R AOUT1914
Caricature sur les Allemands présents en Belgique (documents tirés de « la grande guerre racontée par les combattants- L’épopée belge)

Occupation de Bruxelles

http://www.rtbf.be/14-18/actualites

Les Allemands imposent à la ville de Bruxelles une contribution de guerre de 200 millions de francs.

http://www.14-18.bruxelles.be/index.php/fr/

http://www.studentsoftheworld.info/sites/pays/969.php

Namur est partiellement investie; l’artillerie lourde ouvre à midi le feu contre ses forts. Le mouvement vers l’Ouest des Allemands continue.

imgresFrance.-Protestation officielle du gouvernement de la République contre le bombardement de Pont-à-Mousson, en violation des conventions internationales

http://1ber.free.fr/Ensgmnt/PlanCour/H3/H3C_01.pdf

Serbie.-Après la victoire de Tzer les Serbes poursuivent vigoureusement l’ennemi en déroute qui se replie sur la Drina, en multipliant, dans sa fuite, comme ses alliés de l’Ouest, les atrocités. Les pertes autrichiennes sont énormes. Les Serbes ont fait 4.500 prisonniers et capturé un butin de guerre considérable.

Tiré du « Miroir »

En Lorraine.-on confirme la retraite de nos détachements sur les corps principaux que couvrent  les ouvrages avancés de Nancy et s’appuient sur le Donon.

Belgique.-Les Allemands poursuivent leur marche vers l’Ouest, c’est à dire vers la frontière française, par les deux rives de la Meuse.

Angleterre.-L’Angleterre annonce qu’elle a un million de soldats sous les armes, dont une partie importante pourra être débarquée sur le continent.

 

16/Journal de la grande guerre: le 20 août 1914

Jeudi 20 août 1914

La journée à lire sur le superbe site

http://www.sambre-marne-yser.be/article.php3?id_article=38

Tiré de L’illustration

France.-En Alsace, Guebwiller est occupé par nos troupes, comme Mulhouse, 24 canons et de nombreux prisonniers tombent entre nos mains.

En Lorraine, nos avant-gardes, s’étant heurtés à des positions très fortes, sont ramenés sur nos gros, solidement établis sur la Seille et le canal de la marne au Rhin.

La Croix confirme qu’un évêque alsacien, Mgr Kannengieser, vieillard presque aveugle, a été fusillé par les Allemands à Kembs.

20 AOUT1914
Les Allemands font leur entrée à Bruxelles

Belgique.-A l’Est de la Meuse, les Allemands atteignent la ligne Dinant-Neufchâteau et continuent  de passer la Meuse entre Liège et Namur. L’armée belge se replie dans la direction d’Anvers. Les Allemands font leur entrée à Bruxelles et l’occupent.

allemands_grand_place_bruxelles
Les Allemands font leur entrée à Bruxelles

Dans « le Miroir »

Succès des Russes qui, près avoir culbuté les Allemands à Eydtkuhnen ont pris une ville importante de Gumbinnen en Prusse.

En Galicie, ils poursuivent leur marche vers lemberg.

15/Journal de la Grande guerre: le 19 août 1914

Suite de l’éphéméride de la Grande guerre 14-18 à partir de plusieurs documents: les hebdomadaires L’illustration et Le Miroir + des documents personnels

Mercredi 19 août 1914

Les informations publiées dans l’Illustration du 22 août 1914 sont toutes positives.

France: un communiqué officiel du Ministère de la Guerre déclare, qu’« il est établi, d’après les documents saisis sur les blessés, les morts et les prisonniers, que toute la responsabilité des atrocités commises en Alsace-Lorraine par les troupes allemandes, doit retomber sur le commandement. Elles ont été méthodiquement ordonnées. »

Nous continuons à progresser dans la Haute Alsace. Nos troupes débouchent sur la Seille, occupent tour à tour Château-Salins et Dieuze, puis à la fin de la journée, Delme et Morhange. Enfin Mulhouse est reprise.(L’illustration)

Belgique.-A Florenville  on signale une rencontre de cavalerie heureuse pour les nôtres !

95-reine-des-belges-dans-trancheeLa reine des Belges et ses enfants, ainsi que le gouvernement et le corps diplomatique, quittent Bruxelles pour Anvers, considérée comme imprenable. Bruxelles demeure bien défendue. Des forces allemandes très importantes franchissent la Meuse entre Liège et Namur.

Pour « Le Miroir » du 30 août, sur la même période, il semble que les choses ne semblaient pas aller si bien que cela:  

L’hebdo apporte en effet d’autres informations 

Les Allemands ont repris Villé dans une vallée latérale à l’Ill.

En Belgique les Allemands ont bombardé Tirlemont entre Liège et Bruxelles. Ils ont ensuite poussé au delà vers le nord-est. Les populations effrayées s’enfuient devant eux dans la direction de Bruxelles et d’Anvers.

1418-slideshow_2

http://www.be14-18.be/fr/defense/la-gette-et-la-d%C3%A9mer

Entre Liège et Namur, des masses allemandes ont franchi la Meuse -vraisemblablement à Huy.

Après la balle dum-dum la baïonnette dentelée

Lu dans l’édition du Matin du 22 août

Bruxelles 19 août.-Les soldats belges qui ont été blessés à coups de baïonnette sont dans un piteux état. les Allemands, en effet, se servent d’une baïonnette dentelée comme une scie, qui pénètre aisément dans le corps, mais déchire et arrache les chairs lorsqu’on la retire (daily mail)

Evasion de soldats chalonnais

Châlons-sur-Marne 21 août.-Quatre cavaliers du 5 ème chasseurs faits prisonniers par les Allemands au cours d’un engagement à la frontière, viennent de rentrer à Châlons, après avoir réussi à s’évader; ils avaient regagné les lignes françaises, encore munis de leur carabine, et ils avaient endossé des vêtements civils donnés par des Lorrains, heureux de les aider à rentrer en France.

 

14/Journal de la grande guerre: 18 août 1914

Suite de l’éphéméride de la Grande guerre à partir des hebdomadaires « L’illustration », du « Miroir et de documents personnels

mardi 18 août 1914

Saissi dans « L’illustration »: Depuis Vitry-le-François le général Joffre envoie une dépêche:

« Nous avons conquis la majeure partie des vallées des Vosges sur le versant d’Alsace;

-au sud de Sarrebourg,  l’ennemi qui avait organisé une position fortifiée défendue par l’artillerie lourde, s’est replié, et notre cavalerie le poursuit;  nous avons occupé toute « la région des étangs » jusqu’au sud de Fenestrange;

http://chtimiste.com/batailles1418/combats/sarrebourg.htm

nos troupes débouchent de la Seille, dont une partie des  passages ont été évacués par les Allemands et notre cavalerie est à Château-Salins.

Notre artillerie a des effets démoralisants et foudroyants pour l’adversaire. D’une façon générale, nous avons obtenu au cours des journées précédentes, des succès importants. »

A noter que dans son compte rendu hebdomadaire : »Le Miroir » se montre moins un peu plus réservé  en ne citant pas tous les propos du général français.

Belgique.-On confirme le bruit qui courait depuis quelques jours, de la mort du général Von Emmich qui commandait l’armée allemande devant Liège. Suivant une version il aurait succombé à des blessures; selon un autre, il se serait suicidé, désespéré de son échec.

Le kronpinz serait blessé. Le kaiser serait auprès de son fils à Aix-la-Chapelle.

Les Allemands ont évacué Landen, en Belgique, sur la ligne de Liège à Bruxelles. Ils ont tenté vainement de passer la Meuse au-dessus de Houx, car nos batteries ont fait dans leurs rangs, d’effroyables ravages. Les Belges attendent avec sang froid la grande bataille dont on parle depuis tant de jours.

Belgique-Alsace: la bataille des frontières

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_des_Fronti%C3%A8res