Archives du mot-clé senlis

1418/21 juin 1918

(vidéo) Images des Américains du Bois Belleau

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/aisne/juin-1918-bataille-bois-belleau-1479905.html

21 juin à Dijon:Fonck et Battle de l’escadrille 103 du Groupe de combat 12

e lieutenant René Fonck (à g.) et le capitaine Joseph Battle (à d.) porte-drapeaux, appartenant à l’escadrille 103 du Groupe de combat 12, dit « Groupe des cigognes » Référence : SPA 3 AD 121 21 juin 1918. Photographe : Daniau / © ECPAD.

Dijon-Longvic, Côte d’Or, le lieutenant René Fonck (à g.) et le capitaine Joseph Battle (à d.) porte-drapeaux, appartenant à l’escadrille 103 du Groupe de combat 12, dit « Groupe des cigognes », défilent derrière le colonel Girod, commandant le terrain d’aviation de Dijon- Longvic, après avoir présenté lors d’une cérémonie les drapeaux de l’aviation et de l’aérostation  française à une délégation conduite par le sous- secrétaire d’état à l’aviation, Jean- Louis Dumesnil.

source: http://centenaire.org/sites/default/files/references-files/21-cote-d-or.pdf

Reims: le réseau des tranchées le 21 juin 1918

source: http://documentation-ra.com/2014/02/17/le-reseau-de-tranchees-dans-le-secteur-de-reims-nord-est/

Senlis: création d’un cimetière mixte franco-allié et allemand (Oise)

Créé le 21 juin 1918 en cimetière mixte franco-allié et allemand par les hopitaux militaires de Senlis. A été agrandi en 1920, par le secteur d’Etat-Civil de Senlis puis érigé en cimetière national franco-anglais en septembre 1921. Il a reçu les corps des cimetières provisoires de Ognolle, Gouvieux, Chantilly, Vineuil.
Contient 1146 tombes françaises dont 78 dans 2 ossuaires, 138 tombes alliées et 4 tombes de la guerre 1939-1945.

source: http://www.patrimoinedelagrandeguerre.com/circ-decouverte/75-circuit-cimetiere.html

Journal du vendredi 21 juin 1918

Nos détachements ont pénétré dans les lignes ennemies entre Montdidier et l’Oise et dans la région du bois Le Chaume. Ils ont ramené 20 prisonniers.
Les Anglais ont exécuté plusieurs raids aux environs de Boyelles, Lens, Givenchy, et dans les secteurs de Strazeele et d’Ypres. De certaines opérations, il est résulté de vifs combats, au cours desquels l’ennemi a subi des pertes importantes. Nos alliés ont fait 18 prisonniers et capturé 3 mitrailleuses.
Dans le village de Morlancourt, un raid ennemi a été pris sous notre feu et dispersé.
L’artillerie ennemie s’est montrée active entre la Somme et l’Ancre. Au cours de la nuit, l’activité de l’artillerie s’est développée considérablement de part et d’autre au nord d’Albert et dans le secteur du canal de la Bassée.
Les Italiens continuent à maintenir ou à refouler les Autrichiens des montagnes d’Asiago à la Basse-Piave. Ils ont fait plus de 1200 prisonniers sur les pentes du Montello qui dominent immédiatement la plaine, et plusieurs centaines d’autres en différents points du front. Les troupes françaises ont contribué à en capturer.
Une insurrection a éclaté à Kiev et dans plusieurs autres centres de l’Ukraine contre le gouvernement de Skoropatsky, soutenu par l’Allemagne.

 

29/Journal de la grande guerre: le 2 septembre 1914

Mercredi 2 septembre 1914

le gouvernement quitte Paris en catimini

gare_auteuil_nb

A écouter sur France Info

http://www.franceinfo.fr/emission/france-info-y-etait/2013-2014/2-septembre-1914-le-gouvernement-quitte-paris-en-catimini-10-20-2013-12-10

La bataille de Senlis

http://1914ancien.free.fr/senlis1.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Senlis_(1914)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Senlis_(1914)

Premier combat aérien

http://www.asoublies1418.fr/default.asp?308332D3741663E6264335333D166E6236233D077462309335233DE6

Caricatures dans L’illustration

croquis4
les croquis de la semaine parus dans L’illustration du 5 septembre 1914
croquis2
les croquis de la semaine parus dans L’illustration du 5 septembre 1914

Saisi dans « Le Miroir » du dimanche 13 septembre 1914

Le gouvernement s’est transporté à Bordeaux. Dans une  proclamation au pays, il expose les raisons de ce déplacement prévu depuis longtemps et qui n’a provoqué aucune inquiétude (…)

Les Allemands continuent à retirer des troupes de Begique pour les envoyer sur les frontières de l’Est.

Après un combat de sept jours , les Russes ont remporté une grande victoire sur les Autricheins en Galicie. Ils se sont emparés des positions fortifiées de Lemberg. Le bruit court qu’ils seraient également à Koenigsberg, en Prusse orientale.

Le tsar a décidé que la capitale de la Russie changerait son nom de Saint Pétersbourg, à terminologie germanique en celui de Pétrograd.

La flotte française a bombardé avec efficacité les forts et la rade de Cattaro. Tandis que plusieurs corps d’armée turcs se rassemblent sur les rives du Bosphore, le Goeben et le Breslau ont repris une partie de leurs équipages allemands.

Trois taupes ont survolé Paris. Une vive fusillade les a fait fuir. Deux d’entre eux auraient été abattu dans la banlieue.