Archives du mot-clé thilay

1546/26 octobre 1918

Thilay (ardenne): les habitants invités à se rendre à la Kommandantur tous les jours

source photo: https://www.google.fr/search?q=thilay+1918&safe=active&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiAm8-Dt5fdAhUM2BoKHXn2CX0Q_AUICigB&biw=1280&bih=605#imgrc=1_mvOWHaYPZ47M:

Revenons à la date du 26 octobre 1918, jour où les habitants sont informés que :

« A partir de demain 27 octobre, les hommes de 15 à 66 ans devront se rendre à l’appel près de la Kommandantur tous les jours. Ceux qui ne s’y présenteront pas s’exposeront à des peines sévères. »

Les allemands vont-ils procéder à un nouvel enlèvement ?

Les ponts sont gardés.

En prévision, des civils construisent des huttes dans les bois, et s’il le faut, c’est là qu’ils attendront l’arrivée des français.

Des évacués viennent de Roubaix, Tourcoing, Rethel, Vouziers, Amagne… Beaucoup se dirigent vers la Belgique, d’autres resteront dans nos communes.

« Il se trame dans l’air un orage formidable. Bientôt, l’éclair jaillira et ce sera fini ». Toute la vallée de la Meuse est évacuée et celle de la Semoy va subir le même sort. « Le front allié s’avance, la Germania recule, ses complices l’abandonnent, l’aigle a du plomb », (citations de A. Renault)

source: http://www.thilay.fr/page/123/lieudits-suite.html

La une du Matin

Journal du samedi 26 octobre 1918

Les Anglais ont étendu leur front de bataille vers le nord jusqu’à l’Escaut, à Thiant. Sur tout le front, la résistance allemande a été surmontée, et nos alliés continuent leur avance.
A la droite, ils s’approchent des lisières ouest de la forêt de Mormal et ont pris Robersart.
Au centre, ils sont arrivés aux abords du Quesnoy. Ils ont pris Poix-du-Nord, les Tuileries et progressé vers Englefontaine.
Au nord-ouest de Ghessignies, qui a été occupé, ils ont enlevé les passages de l’Ecaillon et pris Beaudignies, malgré une très vive résistance.
Au centre gauche, ils sont à Raismes et à courte distance de la voie du Quesnoy à Valenciennes. De violents combats ont eu lieu à Vendegies.
A gauche, Verchain et Monchaux ont été enlevés. 7.000 prisonniers ont été faits, et 100 canons au moins, capturés. On a atteint la ligne : canal de la Sambre à l’Oise, lisière ouest de la forêt de Mormal, canal de l’Escaut à Manig.
Nos éléments, sur le front de l’Oise ont franchi le canal à la hauteur de Longchamp et progressé sur la rive est.
Entre Oise et Serre, nous avons déclenché une attaque et progressé en faisant plusieurs centaines de prisonniers.