992/journal du 21 avril 1917

Le carnet d’ Henri Autin, caporal au 403e R.I

A la pointe du jour (4h30) nouvelle attaque allemande sur le Saillant de Neufchâtel. Le régiment qui occupait, à gauche, la tranchée Stendhal doit (entre la route et la voie ferrée) momentanément l’évacuer. Au barrage établi dans la tranchée Heidenbourg, l’ennemi reprend pied mais il est repris par dans la contre attaque du régiment.

Entre la route et la voie ferrée, une attaque à la grenade lui permet également de rétablir, à 10h40, la liaison avec le 410. Durant l’attaque les troupes se sont emparées d’un fusil mitrailleur allemand et ont fait prisonniers 5  blessés.

Le 21 avril sur la côte 108 (Marne)

J’ai retrouvé son livret matricule ( AD du nord) et j’ai donc pu constater qu’on lui avait attribué cette décoration suite à une action
effectuée le 21 avril 1917, à la côte 108.
.Selon le journal de marche du régiment, le 21 avril à quatre heures du matin, une mine allemande saute à la carrière de la côte 108, causant une perte de 196 hommes du 6ème,7ème escadron et mitrailleurs du 2 ème bataillon.
.Après l’explosion,les allemands tentent une sortie de la carrière.cette attaque est repoussée par le13èéme chasseurs cyclistes et par le 7 ème escadron qui fait un prisonnier du 140 ème régiment d’infanterie..
Il était un des mitrailleurs du 2 ème bataillon et a été décoré suite à son courage pendant ce combat.

A voir sur http://sapigneul.superforum.fr/t645-cote-108-et-ses-environs-en-avril-1917

Les petits Rémois évacués à Paris

Guerre 1914-1918. Arrivée des petits Rémois, évacués de Champagne, à la gare de l’Est. Paris, le 20 avril 1917. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du samedi 21 avril 1917.

© Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet

source: http://www.parisenimages.fr/fr/galerie-collections/72696-13-guerre-

L’Albatros D III du lieutenant Fiedrich Wilhelm (Jasta 24) – capturé le 21 Avril 1917 
Le 21 avril 1917, ce pilote allemand a été blessé alors qu’il attaquait un ballon de réglage d’artillerie français. Il a été fait prisonnier et son avion capturé intact. Cet avion sera plus tard offert aux Etats-Unis lors de la constitution du centre d’essai de MacCook field situé à Dayton dans l’Ohio, pour l’expérimentation aérienne entre 1917 et 1927 (source Albin Denis.

source: https://www.traditions-air.fr/unit/avion/avions_ww1_02.htm

21 Avril 1917 : L’inventaire de l’artillerie lourde en Roumanie

Notre lieutenant-colonel qui a toujours en charge l’artillerie lourde de la Mission de France en Roumanie reçoit le colonel Pétin qui vient rencontrer les régiments de l’artillerie lourde. Il mentionne le samedi 21 avril 1917, dans son carnet soigneusement tenu de sa fine écriture au porte-plume :  » Les canons de 120 que je réclamais viennent d’arriver à Jasy. On veut préparer quelque chose pour le commencement de mai. Le colonel Pétin vient voir quelle pourra être la participation de l’artillerie lourde. Je peux lui donner un nombre de batteries assez sérieuses pour le moment : neuf de 120, une de 155, trois de 150 attelées et quatre de 150 à pied, six de 105, deux de 152″. Le seul problème est que le temps est toujours détestable et l’humidité beaucoup trop fortes pour envisager des mouvements rapides des moyens opérationnels.

A lire dans L’Union sous la plume d’Hervé Chabaud

http://lhistoireenrafale.blogs.lunion.fr/2017/04/20/21-avril-1917-linventaire-de-lartillerie-lourde-roumanie/

21 Avril 1917 : la flotte allemande bombarde Douvres et Calais

Le samedi 21 avril 1917, la flotte allemande sème le trouble au large de la Grande-Bretagne et perturbe sérieusement le trafic trans-Manche et bombarde les ports de Douvres et de Calais. Ce qui crée une vive inquiétude dans la population. Deux destroyers allemands sont coulés parce que la Royal Navy n’a pas l’intention de subir les initiatives de la marine de Guillaume II et tient à bousculer l’escadre ennemie. De même la Royale veut donner une leçon aux équipages germaniques.

La suite sur :

http://lhistoireenrafale.blogs.lunion.fr/2017/04/20/21-avril-1917-flotte-allemande-bombarde-douvres-calais/

Carnets de guerre du 21 avril 1917 à travers Le Miroir

Entre Saint-Quentin et l’Oise, activité des deux artilleries, spécialement au nord de Grugies.
Journée calme au sud de l’Oise. Au nord de l’Aisne, nos troupes harcelant l’ennemi ont continué à progresser vers le chemin des Dames. Nous avons occupé le village de Sancy.
Après une violente préparation d’artillerie, les Allemands ont lancé sur la région Ailles-Hurtebise une attaque à gros effectifs qui a été brisée par nos feux d’artillerie et de mitrailleuses et complètement repoussée.
En Champagne, nous avons enlevé plusieurs points d’appui important dans le massif de Moronvilliers, malgré une résistance acharnée de l’ennemi.
En quatre jours, nous avons fait 19.000 prisonniers entre Soissons et Auberive. Le chiffre des canons actuellement recensés dépasse la centaine. En Argonne, après un vif combat, nos troupes ont atteint la deuxième tranchée ennemie.
Les Belges ont dispersé une reconnaissance près de Stuyvekensaerke, en faisant des prisonniers.
En Macédoine, nos troupes ont repris quelques éléments de tranchée qui avaient été perdus à Cervena-Stena.
Les Serbes ont repoussé deux attaques à l’est de la Cerna.
Un raid d’avions autrichiens a échoué à Venise.
Simple fusillade sur le front russe.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/avril17.html

Les grèves de Berlin inquiètent Hindenburg

Ce jour-là, le Petit Journal évoque les grèves qui se déroulent en Allemagne. Et aussi : la démission du comte Romanones ; 19 000 prisonniers, 100 canons capturés par nous depuis le 16 avril, attaque allemande à gros effectifs repoussée, nous prenons Sancy ; l’espionnage et la guerre sous-marine ; la Norvège et la guerre sous-marine ; le nouveau ministère espagnol, avec photo de M. Garcia Pietro ; caricature de Radiguet : « impossible de dégraisser les vêtements » ;Scheidermann désavoué par ses électeurs ; des ministres alliés se sont rencontrés à St-Jean-de-Maurienne ; le temps qu’il fait, le temps qu’il fera…

La suite sur https://www.geneanet.org/blog/post/2017/04/21-avril-1917-greves-de-berlin-inquietent-hindenburg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s