95/Journal de la grande guerre: le 7 novembre 1914

Ca a chauffé au conseil municipal de Reims

S’il n’a duré qu’une demi heure le 5 novembre à 15 h 25, le conseil municipal de Reims présidé par le Dr Langlet qui a réuni 18 participants pour 15 absents a été animé.

C’est M.Lelarge qui a lancé les débats en attirant l’attention de ses collègues qui « ont quitté la ville avant l’arrivée des Allemands. »Et de s’étonner. « Dans le département, on a appliqué certaines sanctions, des révocations ont été prononcées. Le conseil municipal de Vitry-le-François, paraît-il, , a été non seulement dissous, mais traduit en conseil de guerre. Nos collègues précités devraient donner leur démission. »

-Nous n’en avons pas la compétence »a expliqué en substance le maire. « On a retiré à nos adjoints qui n’étaient pas présents leurs délégations qui ont été redistribuées. C’est à l’administration supérieure de prendre les mesures qu’elle jugera utiles.

Surpris que la question puisse avoir été mise à l’ordre du jour, M. Tixier n’a pas compris les reproches qui lui ont été faits. « Pendant tout le mois d’août, je me suis occupé journellement des aides aux familles des mobilisés et de l’alimentation (…) Et d’expliquer qu’il était parti à Paris parce que sa femme était gravement malade, qu’il était présent au conseil municipal du 2 septembre 1914. Il est ensuite reparti avec son fils malheureusement exempté (…) « Seuls les électeurs peuvent me critiquer, c’est une manoeuvre politique s’est indigné M.Tixier.

Prenant à son tour la parole M.Lesourd a reconnu qu’il avait eu tort d’abandonner son poste. « J’ai manqué à mes devoirs d’adjoints. Mais son absence, a t-il assuré, a été motivé par son départ pour rechercher son fils qui était en Allemagne au moment de la mobilisation.

M.Jallade: « Vous devez démissionner de votre poste de conseiller municipal.

M.Lesourd: « Si c’est ma présence qui vous gêne, je prends mon chapeau et me retire.

Vote de crédits additionnels.-Pour le reste, le conseil municipal a voté un crédit additionnel de 30.000F pour l’achat de denrées pour le ravitaillement des populations. Il a aussi voté un crédit de 50.000F pour le déblaiement des rues, l’enlèvement du cadavre des animaux, la solde des sapeurs pompiers volontaires, le paiement de la main d’oeuvre pour le transport et la manutention des denrées pour le ravitaillement des Rémois.

Journal du rémois Paul Hess (extraits)

Samedi 7 novembre 1914.- Bombardement sur le centre de Reims.

Journal de marche du 36 ème RI dans le Pays rémois

7 novembre
Vers 18 h, un roulement de voiture est signalé. Un convoi important ou de l’artillerie passe sur le pont du champ de courses se dirigeant vers Courcy. Entente immédiate entre la Verrerie, l’artillerie de 3 fontaines le 120 de Saint-Thierry.
Le 11e tire le premier. Les voitures semblent arriver à l’entrée de Courcy. Au 3e ou 4e coup, arrêt immédiat du convoi. Les obus tombent juste. À partir de ce moment l’on n’entendit plus que le bruit de voitures isolées. Le 120 à son tour tire sur Courcy et le port de la Verrerie. Vers 20 h 30 l’ennemi amène deux batteries de campagne à la coupure où sont leurs tranchées. Pendant une heure les pièces envoient des schrapnels sur la Verrerie, le port et les environs. Aucun autre incident. LA SUITE SUR… (par Jérôme Verroust)

http://jmo36ri.blogspot.fr/2009/04/novembre-1914.html

La saga de Georges Gras dans le pays rémois

https://reims1418.wordpress.com/2014/06/04/310-la-saga-de-georges-gras-passage-dans-le-pays-remois/

Secteur sud-est d’Ypres, journée du 7 novembre 1914

Capture d’écran 2014-11-05 à 10.57.55

Avec le 2e bataillon du 149e R.I. :

J.M.O. de la 33e brigade d’infanterie.

Pendant la nuit, les Anglais gardent le secteur de Zwarteleen jusqu’à la voie ferrée. Le  90e R.I. et le 2e bataillon du 149e R.I. sont dans  le secteur ouest de la voie ferrée.

LA SUITE SUR…

http://amphitrite33.canalblog.com/archives/2010/10/22/19402741.html

L’éclaireur du Finistère du 7 novembre 1914

Capture d’écran 2014-11-05 à 10.53.48

http://mnesys-viewer.archives-finistere.fr/accounts/mnesys_cg29/datas/medias/collections/bibliotheque/presse/4MI023/FRAD029_4MI_023_1914_11_07_001_1914_11_28_002.pdf

1914-1918 : Pour les Japonais, une guerre secondaire voire « plaisante »

Tsingtao en 1914. | Bundesarchiv / o.Ang.
Tsingtao en 1914. | Bundesarchiv / o.Ang.

Le Japon portait beau en 1919 aux négociations du futur traité de Versailles. Par le jeu des alliances, il avait vécu la Grande Guerre aux côtés des Alliés et se retrouvait en position favorable lors de la rencontre internationale.« Cinquante ans après  avoir été soumis aux traités inégaux, écrit Frederick R. Dickinson dans War and National Reinvention (Harvard University Asia Center, 1999), les délégués nippons siégeaient à la table des négociations comme l’un des cinq grands vainqueurs de la première guerre mondiale. »

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/07/30/1914-1918-pour-les-japonais-une-guerre-secondaire-voire-plaisante_4455801_3246.html

 Ecrivain mort à la guerre

Charles Dumas – 1881 – Tué le 7 novembre 1914, poète français

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Dumas_%28po%C3%A8te%29

Lu dans Le Moniteur en date du samedi 7 novembre  1914

France.- C’est surtout autour d’Arras que l’ennemi porte actuellement ses efforts. Il semble au surplus, qu’il modifie une fois de plus son plan d’attaque et aussi la composition de ses effectifs.
Un convoi a été détruit par notre artillerie au nord de la forêt de Laigue. Vive action à la baïonnette, victorieuse pour nous, dans l’Argonne.
Les universités françaises adressent aux universités des pays neutres une série de questions d’où se déduit la responsabilité écrasante du gouvernement allemand dans tous les méfaits commis par les envahisseurs teutons en Belgique et en France. Cet appel se termine en ces termes : «  Comme les armées alliées, les universités françaises défendent pour leur part, la liberté du monde. »
Russie.-Le généralissime russe, grand-duc Nicolas, signale dans deux dépêches au général Joffre et à lord Kitchener, une victoire des Russes, remportée en Galicie par ses troupes. Jaroslaw a éte reprise par celles-ci qui ont fait plusieurs milliers de prisonniers.
Les forces russes du Caucase ont brisé une contre-attaque turque. Elles marchent en deux corps sur Van et Erzeroum, deux des places importantes de l’Arménie.
Marine.-Rien n’est encore venu confirmer la nouvelle de la victoire navale allemande dans le Pacifique, victoire annoncée jusqu’ici par les seuls Allemands. Par contre, il est avéré que le Yorck, le croiseur germanique qui a coulé devant Wilhelmshaven, a été détruit par un sous-marin anglais

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s