1576/25 novembre 1918

Entrée de Pétain à Strasbourg

Le maréchal Foch à Strasbourg

source:  https://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/emile-camille-albert-le-play_le-marechal-foch-a-strasbourg-le-25-novembre-1918_epreuve-au-gelatino-bromure-d-argent_1918

 

Une loi pour organiser les cimetières militaires

Au lendemain de la 1ère guerre mondiale, se posa la question de savoir si les corps des soldats tués au combat seraient rassemblés dans des nécropoles ou rendus à leur famille.
Il fut décidé que les corps des soldats seraient regroupés dans des cimetières nationaux ou bien, à leur demande, restitués aux famille

   La loi du 25 novembre 1918 a créé une Commission nationale des sépultures pour définir les principes architecturaux de base des cimetières militaires.

source: http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/sepultures/04entredeuxguerres.htm

L’Union Nationale des Combattants dépose ses statuts

En 2018, l’Union Nationale des Combattants commémore le centenaire de sa fondation.

En effet, le projet de créer une association pour maintenir et resserrer les liens qui unissent les combattants de la Grande Guerre, aider et rendre hommage aux actes de courage des poilus, né aux cours de l’année 1917, est concrétisé le 25 novembre 1918, lorsque les statuts de l’UNC sont déposés, puis publiés le 11 décembre 1918 au journal officiel.

source: https://www.ville-ostwald.fr/association/union-nationale-combattants-unc

Journal du lundi 25 novembre 1918

L’occupation complète des territoires libérées de Lorraine et d’Alsace est en voie d’acheminement.
Au cours de la journée, nos troupes se sont installées dans un certain nombre de villes et de villages de la vallée de la Sarre, en particulier à Dillingen, Sarrebruck et Sarrelouis, où le général commandant la 10e armée est entré à la tête de ses troupes.
En Alsace, les régiments français, atteignant par leurs avant-gardes l’ancienne, frontière, ont pris possession de Woerth, Frœschwiller, Reichshoffen, Souetz, et Bischwiller.
La marche des Anglais continue de manière satisfaisante. Les éléments avancés de la 4 e armée ont traversé l’Ourthe, au sud de Bomal, et progressent à l’est de la rivière. Le nombre des canons abandonnés par l’ennemi est de 600.
La 3° armée américaine, poursuivant son avance à travers le Luxembourg, a atteint la frontière allemande de Wallendorf à Schengen.
Les éléments avancés belges se sont portés vers la ligne Lourmel-Bourg, Diest.
Les souverains belges ont fait leur entrée solennelle à Bruxelles. Albert 1er a lu, devant la Chambre, un vibrant discours.
M. Giolitti a été accusé dé trahison devant la Chambre italienne. La commission nommée pour enquêter sur les faits signalés a déclaré qu’elle n’avait été saisie d’aucun document probant.
Le président du Conseil bavarois Kurt Eisner declare que l’Allemagne est responsable de la guerre.
Le général de l’armée suisse Wille, tenu pour germanophile, a donné sa démission.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre18.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s