Livre: « Sur les traces d’un secret enfoui », de Daniel Hubé

Sur le site du journal La Croix

Mise-page-1_0_600_923« La guerre de 1914-1918 n’est pas terminée. Elle continue. Pire encore, elle commence », affirme Jean-Yves Le Naour dans la préface. Assurément, l’historien n’y va pas de main morte, et affirmer cela alors même qu’on célèbre le centenaire de la bataille de Verdun pourrait passer pour une provocation. Le propos n’est pas faux même s’il est exagéré, conclut finalement l’auteur, géologue au Bureau de recherches géologiques et minières.

En effet, dans cette enquête d’archives et de terrain bien écrite et parfois un peu technique, Daniel Hubé nous révèle que les sols du champ de bataille, et surtout les zones de destruction des obus et munitions, présentent une « empreinte indélébile » à la fois physique (paysages, sols bombardés) et chimique (surfaces stériles).

http://www.la-croix.com/Sciences/Environnement/Sur-traces-secret-enfoui-heritage-toxique-14-18-2016-06-07-1200766860

 

Publicités